Cours, terrasses et balcons

Un jardin sur votre balcon?

Yves Lafontaine
Commentaires

Vous aimeriez vous adonner aux joies du jardinage et déguster des légumes frais qui ont poussé par vos soins… Seulement voilà, vous n’avez pas de cour arrière ou de terrain autour de votre logement. Pire, vous habitez dans un appartement en ville et ne disposez que d’un petit balcon. Mais c’est déjà assez! Si votre mini terrasse reçoit au moins six heures d’ensoleillement direct chaque jour, vous pouvez la transformer en potager. Allez, au travail!

Questions à se poser avant de commencer

Avant de mettre la main à la terre, vous devriez visualiser nettement votre futur jardin. Quel est l’espace dont vous disposez? Est-ce que les coulées d’eau pourraient déranger les voisins du dessous, et si oui, comment canaliser l’eau pour ne pas vous faire des ennemis? Est-ce que votre balcon reçoit assez de soleil, est-il à l’abri du vent? Si vous partez en vacances, est-ce que quelqu’un pourra arroser votre jardin?

Quels pots, quelle terre?

Lorsqu’on ne dispose que d’un espace restreint, il est essentiel de bien réfléchir à la manière dont vous allez l’exploiter. Plusieurs options s’offrent à vous pour vous permettre d’utiliser au mieux votre balcon. Un assortiment de plusieurs méthodes vous permettra d’optimiser vos récoltes.

  • Des pots que l’on pose sur le sol
  • Il est préférable de les surélever légèrement en utilisant une planche de bois et quelques briques par exemple. Par ailleurs, même si vous préférez l’apparence des pots en terre, sachez que les plantes qui poussent dans ceux de plastique nécessitent un arrosage moins fréquent, car l’eau s’évapore moins vite.
  • Les fameuses jardinières
  • Elles sont parfaites pour les fines herbes et les fleurs comestibles.
  • Les pots suspendus
  • Vous pourrez y planter des tomates cerise, des fraises, des petits pois ou toute autre sorte de plante dont les branches se plient facilement d’elles-mêmes en poussant.
  • Les treillis
  • Profitez des treillis qui recouvrent parfois les balcons pour les exploiter avec des plantes grimpantes. Ou installez-en le long du mur.
  • La terre / terreau
  • Le terreau pour fleurs et légumes est idéal pour un jardin de balcon. Vous pouvez, si vous le souhaitez, l’enrichir votre terre noire avec un peu de compost, sinon des sacs de terre enrichie 
  • Le paillis
  • Pour éviter l’évaporation trop rapide de l’eau lors des chaudes journées d’été, il est préférable de recouvrir la terre (une fois que les plants sont sortis) d’un paillis fait de paille sèche ou de copeaux de bois (offerts aussi en jardinerie.)


Que faire pousser ?

Bien sûr, pour un jardin miniature, on choisit des légumes qui se satisfont d’un espace restreint et qui ne vont pas envahir tout votre balcon. Les espèces suivantes sauront s’épanouir avec un minimum de soin et régaler vos yeux, comme vos papilles :

  • Les fines herbes en tout genre : basilic, aneth, origan, thym, ciboulette, etc.
  • Les tomates et/ou tomates cerise : c’est un grand classique auquel on ne peut pas déroger.
  • Il existe plusieurs espèces de légumes nains, comme certaines courgettes ou aubergines et certains poivrons. Ces petits légumes sont parfaitement adaptés à la culture en petit espace.
  • Les concombres et cornichons adorent être plantés en hauteur : placez-les dans un pot suspendu au balcon au-dessus du vôtre, puis attachez les tiges à un treillis placé contre le mur au fur et à mesure de leur croissance (pour supporter le poids des légumes.)
  • Les radis : ils sont parfaits pour les jardiniers pressés, puisqu’ils poussent rapidement.
  • Et si vous avez la dent sucrée, vous pouvez aussi envisager un fraisier, un framboisier ou des bleuetiers.