Lundi 8 août

Anniversaire de RÉZO Vingt-cinq drags pour 25 ans

André-Constantin Passiour
Commentaires
25 drag pour les 25 ans de Rezo

RÉZO Santé et mieux-être des hommes gais et bisexuels, ou RÉZO tout court, célèbre ses 25 ans déjà ! Pour l’occasion, avec la complicité du Cabaret Mado, quoi de mieux que de faire un beau gros show ! Vingt-cinq drag queens pour les 25 ans ! C’est ce qu’on retrouvera sur la scène du Mado le 8 août prochain, soit en pleine semaine de Fierté Montréal. Le tout sera animé par la drag Ana La Sabrosa… Puisque c’est un événement bénéfice, les profits de la soirée seront donc versés à cet organisme de prévention du VIH-sida et d’information sur la sexualité des hommes gais et bisexuels…

«On saisit l’opportunité des célébrations de Fierté Montréal pour effectuer notre lancement des festivités du 25e anniversaire de RÉZO avec ce show mettant en vedette 25 drags ou autres performeurs qui voudront bien s’y joindre, mais ce ne sont pas des drags professionnelles. Par exemple, Ana Lambrosa est un ancien intervenant de RÉZO donc, il va pouvoir parler de sensibilisation et de prévention dans ses interventions ce soir-là», explique Alexandre Dumont Blais, le responsable des communications chez RÉZO.
 
Mais c’est bien entendu un grand spectacle avec des costumes colorés, des paillettes, etc. et bien de l’humour et des chansons… «Nous avons eu déjà plusieurs expériences de collaboration avec le Cabaret Mado et cela s’est avéré toujours «très cool» autant pour le public, pour les artistes et bénévoles que pour l’équipe de l’organisme. C’est pourquoi nous renouvelons ce spectacle», poursuit M. Dumont Blais.
 
L’activité au Mado est précédée, plus tôt en soirée (à partir de 18h), par la fameuse «Course capo-tée», alors que les commerçants installent des tables avec des bénévoles qui effectuent l’ensachage des condoms et lubrifiants et, lorsqu’un sac de ces sachets est rempli, la drag assignée à cette table courre en talons hauts pour le porter à un endroit déterminé… «C’est très drôle, cela fait participer les commerçants, les clients, les bénévoles et tout le monde s’amuse. Mais cela sensibilise aussi les gens au fait que les condoms ne viennent pas dans des petits sachets ainsi comme par magie ! Il faut le faire manuellement et cela prend du temps, mais tout cela se fait dans une ambiance de bonne humeur !»,  dit ce responsable des communications chez RÉZO.  
 
«C’est une assez grosse semaine qui s’annonce pour RÉZO pendant Fierté Montréal puisque, en plus de cette soirée au Cabaret Mado, nous serons à la Journée communautaire du samedi, ensuite nous aurons un contingent au défilé le dimanche et nous recevons, de plus, le Prix Claude-Tourangeau qui est remis à chaque année à un groupe communautaire luttant contre le VIH-sida ou un organisme LGBT. Nous en sommes très fiers, bien sûr, mais ce sont-là bien des activités à organiser pour ces quelques jours», rajoute Alexandre Dumont-Blais.
 
On espère amasser entre 1 000$ et un peu plus de 2 000$ lors de cette soirée bénéfice pour RÉZO. À noter qu’il y aura d’autres événements à venir cet automne.
 
Cabaret Mado, le lundi 8 août, au 1115, rue Sainte-Catherine Est, Montréal.
Billets : 10$ à la porte. www.rezosante.org