Assurances voyages

Voyager «tendance» cet été en toute sécurité

DESJARDINS
Commentaires
voyage

Les voyageurs recherchent de plus en plus des expériences nouvelles, authentiques et (dé)branchées. Cet été, l'Europe a la cote : facile à parcourir en solo, le continent permet d'y trouver l'aventure tout en gardant l'accès à un bon niveau de sécurité et d'organisation.

Survol de 5 tendances fortes chez les voyageurs pour cet été. 
 
Le tourisme collaboratif
Ce concept met de l'avant l'économie de partage. Le voyageur et le citoyen partagent tantôt un toit, une voiture ou de l'équipement, tantôt un repas, des conseils ou des connaissances. De plus en plus de voyageurs utilisent des applications d'entreprises collaboratives pour planifier leur voyage.
 
Le touriste collaboratif veut :
• Non seulement vivre une expérience, mais la partager;
• Limiter sa consommation - donc son empreinte écologique - et se rapprocher du résident;
• Limiter ses coûts et ouvrir encore plus la porte aux expériences authentiques et aux secrets bien gardés. 
 
Comment éviter les mauvaises surprises ?
• Utiliser des sites ou des groupes ayant déjà établi leur réputation et,
 encore plus, rechercher les témoignages au sein de ses connaissances;
• En cas d'échange, l'hôte du voyageur réside nécessairement chez lui. 
Toujours aviser sa compagnie d'assurance (habitation et auto s'il y a lieu) afin de connaître le type de couverture applicable.
• Bien connaître les risques et les avantages de l'échange de maison.
 
Le tourisme authentique 
Dans un monde où l'on tente de faire une place grandissante à une consommation durable, le tourisme de masse perd la cote. Les voyageurs cherchent à vivre une expérience locale et authentique et misent sur le dépaysement. Ils ne veulent plus simplement passer dans une ville, mais y vivre comme un résident, plonger dans son quotidien et partager ses traditions.
 
Le touriste authentique veut: 
• Se rapprocher des peuples locaux et vivre une expérience complète et véritable en partageant des valeurs et des moments uniques;
• Minimiser son empreinte écologique et consommer dans le respect des valeurs éthiques.
 
Comment éviter les mauvaises surprises ?
• Prendre le temps de bien s'informer sur les valeurs, la culture et les 
particularités de la région; par exemple, en apprenant quelques bases langagières et gestes de courtoisie;
• Une blessure ou une maladie peut survenir à tout moment. Certaines régions comportent plus de risques que d'autres. Il vaut toujours mieux s'informer auprès d'une clinique-voyage avant son départ et aviser son assureur des dates exactes et de la destination du voyage.
 
Le tourisme branché
Le voyageur actuel souhaite être branché en tout temps et partager son expérience en temps réel. Une destination « intelligente » donne accès - rapidement et facilement - à une ressource presque infinie d'informations pratiques.
 
Le touriste branché veut:
• Être connecté en tout temps afin de planifier en direct ses transports et son hébergement;
• Pouvoir s'adapter à toutes sortes de situations par la recherche de solutions en temps réel;
• Partager sa propre expérience en direct avec son entourage; 
• Bénéficier des opinions et des conseils de ses pairs ou des habitants locaux sur les 
médias sociaux.
 
Comment éviter les mauvaises surprises ?
• Magasiner un forfait cellulaire adapté à vos habitudes avant le départ;
• Ici comme ailleurs, regarder son cellulaire en se déplaçant (à pied ou en auto) augmente le risque d'accidents et de blessures.
 
Le tourisme lent
Alors que le monde semble parfois tourner de plus en plus vite, l'idée de prendre son temps prend tout son sens et gagne en popularité. Ce concept aide à vraiment décrocher en s'imposant comme antidote au rythme effréné du quotidien habituel. Le tourisme lent est l'expérience des sens : prendre le temps de sentir l'odeur salée de la mer et de goûter la saveur des petits fruits frais cueillis sur le chemin.
 
Le touriste lent veut :
• Voyager à pied ou en vélo;
• Rester plus longtemps dans chaque endroit visité, afin de réellement s'en imprégner;
• Vivre une expérience authentique avec une dimension écologique et humaine.
 
Comment éviter les mauvaises surprises ?
• Choisir une destination adaptée à son état de santé (chaleur, humidité, éloignement des grands centres et de l'accès aux soins, etc.).
• S'assurer d'être couvert par ses assurances pour toute la durée de son voyage - le nombre de jours varie d'un contrat à l'autre.
• Lire et comprendre son contrat d'assurance. Il faut s'attarder particulièrement aux limitations et aux exclusions. Certaines activités ou certains sports peuvent faire l'objet d'exclusion. N'hésitez pas à poser des questions à votre assureur.  
 
Le tourisme solitaire
Le voyage en solo séduit de plus en plus de gens, pour toutes sortes de raisons, que ce soit par envie de se ressourcer, pour faire des rencontres 
inoubliables, pour partir à la recherche d'aventures ou encore de calme. 
 
Le touriste solitaire veut :
• Avoir du temps pour réfléchir;
• Faire des rencontres inattendues;
• Vivre des expériences nouvelles et authentiques.
 
Comment éviter les mauvaises surprises ?
• S'assurer de confier son itinéraire, une copie de son passeport et ses informations personnelles à quelqu'un de fiable, que l'on pourra joindre en cas de besoin;
• Se doter d'une assurance voyage complète. Se blesser, se perdre ou se faire voler ses bagages peut être d'autant plus difficile à gérer comme situation pour quelqu'un qui est seul à l'étranger.
 
Voyager tendance est excitant
On parcourt le monde pour y écrire une part de son histoire mais attention! Le sentiment d'invincibilité pourrait toutefois coûter cher. 
 
Les régimes provinciaux, comme la Régie de l'assurance maladie du Québec ou l'Assurance-santé de l'Ontario, couvrent les assurés lorsqu'ils sont à l'extérieur de leur province, mais prévoient des remboursements 
minimes. Les frais réels pour être soignés à l'étranger peuvent facilement s'élever à 5 000 $, 10 000 $ ou même 20 000 $. 
 
Quelques conseils avant de prendre une assurance.
 
Bien évaluer ses besoins
Une assurance voyage comporte habituellement 3 volets : 
•La santé: couvre la majorité de ce qui se rapporte aux soins de santé nécessaires en cas de blessure, d'accident ou de maladie (évaluation et traitement médical, hospitalisation, tests, etc.). Il existe toutefois des restrictions. Par exemple, il peut y avoir une clause de non-paiement si les pro-blèmes de santé sont dus à un abus de drogue ou d'alcool. 
• Les bagages : couvre les frais liés au vol ou à la perte des bagages par 
les transporteurs. Elle est plus ou moins importante selon la valeur des bagages.
• L'annulation : assure les frais engagés par l'achat d'un billet de transport (avion, train, bateau, autobus, etc.) qui ne pourrait pas être utilisé.
 
Valider ses protections d'assurances existantes
• S'informer au sujet de l'assurance médicale et voyage offerte par son 
employeur (ou celle des parents pour les étudiants de moins de 24 ans qui peuvent être considérés comme enfants à charge) ainsi que de sa police d'assurance auto. 
• Certaines cartes de crédit offrent de l'assurance voyage court terme et certaines offrent même l'assurance jusqu'à 48 jours (soins de santé d'urgence, bagages, accident, annulation de voyage), en plus d'avoir accès à un service d'assistance voyage en tout temps sans frais. 
 
À savoir avant de partir
• Certaines pratiques sportives considérées trop risquées peuvent être 
exclues du contrat d'assurance (alpinisme, bungee, etc.) 
• Certains pays ne sont pas couverts par les assureurs. C'est le cas des
 régions pour lesquelles le gouvernement canadien émet des avertissements de dangerosité. 
• Le site du gouvernement fédéral fournit de l'information sur les destinations, les documents de voyage, la santé en voyage, le retour au Canada.
• Les membres Desjardins profitent d'un avantage exclusif d'Assistance voyage gratuit. Des conseils et de l'assistance 24 heures par jour, 7 jours 
par semaine, avant et pendant le voyage, à l'extérieur de la province de résidence et à l'étranger sont offerts aux membres Desjardins ainsi qu'aux membres de leur famille - conjoint et enfants - qui voyagent avec eux.
 
Bon voyage !