Pup Montréal et M. Cuir Montréal 2016

Être présents et sensibiliser au milieu fétiche

André-Constantin Passiour
Commentaires
m cuir

Voir un M. Cuir marcher au défilé de Fierté Montréal (autrefois à Divers/Cité), c’est quelque chose de normal. Mais voir un «Pup Montréal» y participer en tant que tenant du titre pour la première fois, c’est toute une nouveauté. Ainsi, après avoir pris part au Toronto Leather Pride le week-end d’avant, Monsieur Cuir Montréal 2016, Christian Généreux (aka Le Maestro) et Pup Montréal, Benson    Stewart (aka Pup Dane), étaient du contingent cuir-latex-pup lors du 10e défilé de Fierté Montréal le 14 août dernier, accompagnés de plusieurs membres de la communauté fétiche et d’autres tenants de titres précédents. Ayant été élus lors du Week-end Fusion Montréal (le 11 juin dernier), les nouveaux titrés s’astreignent littéralement à un rythme d’enfer de présence à toutes sortes d’événements.

« Bien sûr, d’avoir été élu par mes pairs, me rend très fier, de dire le 25e titré M. Cuir Montréal. Je veux représenter Montréal sur la scène internationale et aussi, profiter de mon mandat pour contribuer à rebâtir des ponts dans notre belle communauté. Je sais que je me mets énormément de pression sur mes épaules par contre, je le fais avec beaucoup d’enthousiasme et d’amour. De nature rassembleuse, c’est un défi que je crois être en mesure de relever. Et si Pup Dane me le demande, il me fera plaisir de l’épauler dans son mandat du mieux que je le pourrai. WOOF !»
 
«Je suis très excité d’avoir été choisi, j’ai vécu un moment mémorable et incroyable à la fois, souligne pour sa part le tout nouveau Pup Montréal, Benson. Cela fait deux à trois ans seulement que je participe à des sessions de puppy en privé, avec mes partenaires, mais là d’être exposé en public et d’être dans l’œil de celui-ci, c’est complètement différent comme sentiment. Nous n’étions que deux candidats et, je pense, que Pup Tosa, l’autre participant, était plus expérimenté que moi, mais finalement, c’est moi qui a été élu. Je n’en reviens pas encore d’une certaine façon !», indique Benson qui est étudiant à la maîtrise en études LGBTQ à Concordia depuis deux ans maintenant.
 
«J’aimerais organiser une rencontre cet automne pour rassembler la communauté puppy de Montréal, continue «Pup Dane», un natif de la Nouvelle-Écosse résidant à Montréal depuis plus de six ans. L’Internet, en même temps qu’il rejoint les gens, a enlevé le besoin de s’organiser comme groupe. Je désire donc voir le type de participation que l’on peut mettre sur pied, pas nécessairement pour «jouer», mais pour des activités sociales ou récréatives et que l’on puisse se connaitre.»
 
Pour M. Cuir Montréal 2016, toute une série d’événements l’attend. Il sera juge au concours M. Cuir Camping Plein Bois le 20 août. Présent au défilé de la Fierté dans la capitale à Ottawa le lendemain. La semaine suivante au Camping de la Fierté pour le party Cuir (27 août). Durant la fin de semaine de la Fête du travail, il sera maître de cérémonie du Défilé «Mode en folie» du Weekend Fétiche Montréal, le vendredi 2 septembre de 18h à 20h dans le Village, devant le salon Garçons Sculpteurs. Le dimanche 4 septembre, à la Fête Arc-en-ciel de Québec et à la soirée Cuir au bar St. Matthew’s. En plus de songer à représenter Montréal en Allemagne pour le Berlin Folsom en septembre, il organise pour une troisième année consécutive, le légendaire Bal en Cuir de retour au Bain Mathieu le 7 octobre prochain dans le cadre du Festival Black & Blue, en plus d’être impliqué à l’événement principal du 9 octobre à l’Amphithéâtre Pierre-Charbonneau. Et ce n’est que ce qui est confirmé au moment d’écrire ses lignes, en plus de sa préparation continuelle pour le concours International Mr Leather, en mai 2017, à Chicago! «Ce sont toutes des occasions de représentation et d’implication qui permettront de discuter avec les gens, de les sensibiliser et de démystifier le milieu fétiche et cuir...»
 
Par ses études, Pup Montréal aimerait enregistrer un podcast (baladodiffusion) sur l’apport de la communauté fétiche à la vaste communauté «LGBTQ» (puisque Pup Dane insiste pour y ajouter le Q, pour les Queers). «Les gens ne connaissent pas assez leur propre histoire de la communauté et ce que les amateurs de fétiche ont fait pour lancer le mouvement des droits LGBTQ. Je crois donc que les jeunes en particulier, seront intéressés par une telle capsule web, surtout lorsque c’est court, concis et bien fait. Je veux partager ce que j’apprends dans mes études et qui va servir à l’ensemble de nos communautés». De beaux défis pour ces deux nouveaux «titrés» montréalais.
 
Pour suivre Benson (Pup Dane) :
 
Pour suivre Christian (Le Maestro) :