Royaume-Uni

La « loi Alan Turing » pourrait accorder le pardon à des milliers d'hommes condamnés pour homosexualité

Reuters
Commentaires

Au Royaume-Uni avant 1967, des milliers d'hommes ont été condamnés pour atteinte aux bonnes mœurs parce qu'ils étaient homosexuels. Le gouvernement s'apprête maintenant à leur accorder le pardon officiel, pour ce crime qui n'en était pas un. L'homosexualité n'est plus un crime au Royaume-Uni depuis 1967. Mais avant cette date, des milliers de personnes ont été condamnées pour « grossière indécence ».

Alan Turing était un décrypteur de codes secrets pendant la Seconde guerre mondiale. En 1952, il est condamné pour atteinte aux bonnes mœurs à cause d'une relation nouée avec un jeune homme de 19 ans. Il met fin à ses jours deux ans plus tard.

En 2009, le Premier ministre de l'époque Gordon Brown s'excuse officiellement au nom du Royaume-Uni, et le pardon est accordé à titre posthume à Alan Turing en 2013.

Le travail gigantesque d'Alan Turing avait aidé les forces alliées à lire les messages de la flotte allemande codé grâce à la machine Enigma et dont le code a été brisé par un système mis au point par le mathématicien pendant la guerre.

Il a aussi contribué à d'autres travaux sur le déchiffrage, qui n'ont été communiqués au public qu'en avril 2012.

Soutenue par Stephen Fry et Benedict Cumberbatch (qui interprète Alan Turing dans le film « Imitation Game » sorti en 2015), la famille d'Alan Turing a mené une campagne pour assurer le pardon à 49 000 autres hommes accusés du même  «crime». 

Leur proposition a été incluse dans le Manifeste 2015 du parti conservateur, et soutenue par le parti travailliste.

Le gouvernement de Theresa May s'est alors « engagé » à passer une loi qui accorderait le pardon à ces milliers d'hommes homosexuels condamnés pour des crimes qui n'existent plus (et qui n'en ont jamais vraiment été). 

«Ce gouvernement s'engage à présenter des pardons posthumes aux personnes condamnées pour des crimes sexuels, qui seraient innocentées de tout crime aujourd'hui », a expliqué un représentant du 10, Downing Street à Mashable UK.