États-Unis

Natchez, oasis LGBT du Mississippi

L'agence AFP
Commentaires

Certains l'appellent la San Francisco du sud des États-Unis. La seule différence est que la ville est située dans un État qui est parmi les plus conservateurs du pays. Avec ses 15 000 habitants, Natchez est la référence de la communauté LGBT du Mississippi. Une oasis dans un État qui, avec la Caroline du Nord, est depuis quelques mois au centre d'une polémique liée à des lois discriminatoires contre les homosexuels et les transsexuels.


Beaucoup de gais et de lesbiennes sont venus s'installer là, à cause du caractère «cosmopolite» des habitants de Natchez, dont le maire est gai. Cette diversité est le fruit, notamment, de l'arrivée de touristes dans une municipalité connue pour son architecture du dix-huitième siècle et pour être un port historique du fleuve Mississippi.


Cela dit, à Natchez, la communauté LGBT est discrète. Il n'y a pas de lieux apécifiquement gais ou d'événements s'aadressant à la communauté LGBT. Cela dit, certains établissements ont hissé des drapeaux aux couleurs de l'arc-en-ciel.

En juillet, la justice fédérale a bloqué la loi 1523 approuvée par le Mississippi, une loi qui déclare le mariage comme étant une union entre un homme et une femme et qui protège les personnes qui refusent des services à la communauté LGBT. Guy Bass attribue cette loi au pouvoir de la droite religieuse du Mississippi, un État dont le gouverneur est républicain. Lui aussi est républicain, tout comme, affirme-t-il, la majorité des habitants de Natchez. Il estime qu'il ne peut pas soutenir les démocrates uniquement parce qu'ils respectent davantage les droits LGBT.