Jeunes

Seulement 50 % des Millénaires veulent une relation monogame

Étienne Dutil
Commentaires

La monogamie est maintenant considérée dans un spectre et non plus dans un système binaire par la population dite des « Millenaires ».

YouGov, l'organisme de recherche statistique basée au Royaume-Uni, a révélé des résultats surprenants sur la génération des enfants du millénaire et de leur relation idéale.

Seulement 51 % des personnes de moins de 30 ans identifient leur relation idéale comme complètement monogame, bien que 60 % d'entre eux ont déclaré vivre actuellement dans une relation monogame.

Au lieu de limiter l'analyse en opposant monogame/polyamour, YouGov a créé sept classes de relation, le développement d'une l'échelle similaire à celle Kinsey.

Selon cette échelle, le 0 correspond à une relation complètement monogame, alors que le 6 représente  une relation entièrement non monogame. Un tiers des répondants de moins de 30 ans a établi que sa relation idéale tombe dans le spectre non monogame (classes 4, 5 et 6).

DIfficile à dire si le désir de ne pas être monogame grandisse avec la jeune génération ou si leur désir pour une relation monogame grandira avec l'âge. Actuellement, 70 % des personnes âgées de plus de 65 ans préfèrent la classe zéro, soit une relation complètement monogame. Ce pourcentage tombe à 63 % dans le groupe des 45-64 ans, à 58 % dans le 30-44 et à 51 % dans celle des moins de 30 ans.

L’origine ethnique est également un facteur qui est lié au désir de non-unicité dans le rapport relationnel amoureux. 69 % des personnes de l’ethnie blanche ont dit préférer une relation complètement monogame, le pourcentage tombe à 42 % pour les Noirs et 35 % pour les Latinos.

Cette étude comptait 7% de personnes s'identifiant comme LGBT