Royaume-Uni

La loi graciant les homosexuels condamnés avant la dépénalisation annoncée par le gouvernement

L'agence AFP
Commentaires

Le gouvernement britannique vient d'annoncer que les milliers d'hommes gays et bisexuels qui ont été condamnés en vertu des lois historiques anti-gays seront graciés à titre posthume.

Le ministre de la Justice Sam Gyimah (photo) a annoncé jeudi la réalisation d'une promesse du Parti conservateur datant de 2015, qui verra les hommes condamnés pour relations homosexuelles formellement graciés.

65 000 personnes environ auraient été frappées par les lois pénalisant l'homosexualité jusqu'en 1967 et 15 000 environ seraient encore en vie aujourd'hui

«Il est extrêmement important que nous pardonnions les personnes reconnues coupables d'infractions sexuelles historiques qui seraient innocentes de tout crime aujourd'hui», a expliqué le ministre en charge du dossier de réhabilitation des gais condamnés.

Cette mesure faisait l'actualité depuis le «pardon» officiel posthume accordé en 2013 au mathématicien homosexuel Alan Turing qui s'est suicidé en 1954 après avoir été condamné suite à sa relation avec un jeune homme de 19 ans.

Sa famille se battait pour que le même pardon soit étendu à 49 000 autres hommes condamnés avant 1967. Ce combat était soutenu par l'acteur Benedict Cumberbatch qui a interprété le rôle de Turing au cinéma.

Le parti conservateur avait inscrit cette mesure dans son programme en 2015 et l'opposition travailliste la soutenait.