À lire

Transformation

Benoit Migneault
Commentaires
Transformation

Torontois d’adoption, G Elliott Simpson offre un regard unique sur le fétichisme en photographie, en particulier sur tout ce qui touche au latex et au caoutchouc, le tout enrobé de jeux d’ombres et de lumières où le plaisir règne en roi.


transformationPar ailleurs, le travail de l’artiste ne s’arrête pas à la mise en scène et à la prise du cliché photographique : il ne s’agit, au contraire, que de la première étape d’un travail auquel s’ajoutent de nombreuses retouches appliquées à l’arrière-plan et au corps humain lui-même créant ainsi des effets de distorsion inattendus, étranges ou, parfois même, inquiétants. Agrémenté d’une préface du dramaturge Brad Fraser, une très belle et assez rare incursion artistique dans l’univers du fétichisme. 
 
 
Transformation / G. Elliott Simpson. Berlin : Bruno Gmünder, 2016. 112p.


 

  Envoyer cet article

Transformation

À lire

Transformation

Par ailleurs, le travail de l’artiste ne s’arrête pas à la mise en scène et à la prise du cliché pho (...)

Publié le 24 novembre 2016

par Benoit Migneault