Homophobie France

La campagne de prévention du VIH se voit détourner par un maire d’extrême droite

L'agence AFP
Commentaires

Le maire de la ville de Béziers, Robert Ménard, a décidé de détourner la campagne de prévention gouvernementale contre le sida destinée aux hommes gais et bisexuels en affiches vantant la fidélité au sein des couples hétérosexuels.

 

Déjà censurée par plusieurs maires LR, lui a décidé de faire encore plus fort, fidèle à son goût pour la provocation et la surenchère.  

Sur son compte Twitter, il présentait dimanche une campagne bien à lui pastichant grossièrement la campagne anti-sida et vantant la fidélité au sein des couples hétérosexuels.

L'affiche représente ainsi un homme en smoking accompagné d’une femme en robe blanche, tous deux blancs, accompagnés du slogan «S’aimer, se donner, tout donner. L’amour ça se protège #Fidélité. Liberté, égalité, fidélité».

Homophobie France

Mais, le casting du maire de Béziers a pris lundi des allures d'acte manqué. Pour crier son indignation, Robert Ménard a choisi, ironie du sort, un mannequin gay. Contacté par LCI, le photographe australien Matthew Kane, dont une partie du travail est exploitable en ligne, a révélé cette information après l'utilisation fortuite de son cliché. « J'ai mis cette photo dans la section gratuite de mon site, donc les gens peuvent s'en servir comme ils veulent… », explique l'intéressé, qui se gausse toutefois de l'usage qui en a été fait.