Mariage homosexuel

Une association catholique perd à nouveau son procès contre six Femen

L'agence AFP
Commentaires

Une association de catholiques traditionalistes a de nouveau perdu le procès pour injure qu'elle avait fait à six Femen, qui avaient fait irruption dans une manifestation de catholiques opposés au mariage homosexuel.


En plein débat sur la loi sur le mariage gai, le 18 novembre 2012, neuf militantes (six sont poursuivies) du groupe féministe, seins nus comme à chacune de leurs actions, un voile sur la tête, comme des nonnes, s'étaient invitées dans le cortège.

L'Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne (Agrif) les a poursuivies devant la justice.

Sur les corps des Femen figuraient des inscriptions telles que "In gai we trust » (« Nous croyons en l'homosexualité », parodie de la devise américaine « In God we trust », « Nous croyons en Dieu »), « occupe-toi de ton cul », « fuck church », ou « Saint-Esprit étroit ». Sur de petits extincteurs domestiques, d'où pouvait jaillir une semence métaphorique du Christ, on pouvait lire « holy sperm » ou « Jesus' sperm » (Saint sperme ou le sperme de Jésus).

Il s'agissait, selon les Femen, « d'éteindre le brasier de l'intolérance ». En première instance, le tribunal avait relaxé les Femen, mais l'Agrif avait fait appel.

Jeudi, la cour d'appel a confirmé le jugement, qui avait débouté l'association.