DJ Hell - I Want U

Quand DJ Hell fait bouger les dessins de Tom of Finland…

Yves Lafontaine , Yannick LeClerc
Commentaires

Après une absence d’environ 3 ans, le DJ et producteur de musique allemand, Helmut, mieux connu sous le nom de DJ Hell, revient sur la scène électro avec un album prévu d’ici la fin de l’année. Et le premier clip, qui utilise l’univers sexualisé de Tom of Finland, ne laisse pas indifférent…

Helmut se fait connaitre sous le nom de DJ Hell ou Hell à partir de 1990 pour ses remixes. Visiblement influencé par la cold wave, le rock arty et l’électronique chirurgicale et hyper froide de Kraftwerk ou Suicide, il crée un véritable personnage de vampire du sampler.

« My Definition of House Music » en 1992 attire immédiatement l’attention, tant son approche diffère des autres DJ house. DJ Hell est proche de l’underground industriel, il découpe ses mixes d’un scalpel immaculé. Ses talents de remixeur et sa touche unique attirent des artistes aussi différents que Laurent Garnier, Jeff Mills, P. Diddy ou Justice vs Simian.

DJ Hell fonde son label, International DeeJay Gigolo Records et sort de véritables albums comme Munich Machine, en 1998, et NY Muscle, en 2004, où figure des vocaux glaçants d’Alan Vega. Souvent les titres de DJ Hell n’ont de lasse de  faire souffrir les âmes sensibles, « The Angst » et « The Disaster » qui se veulent les bande-son idéales de vos pires cauchemars.

Un premier clip vidéo d’une de ses plus récentes créations, I Want U, suscite  l’intérêt depuis le début décembre d’un grand nombre d’hommes gais et on comprend pourquoi… Avec la collaboration de la Fondation Tom of Finland, il a utilisé plusieurs dessins du célèbre illustrateur et en a fait des collages animés. Une succession de personnages hypersexualisés, dont Jack et Kake, prennent vie, se laissent aller à leurs désirs et répandent la semence d’une homosexualité libérée, épanouissante et extatique. À la fois kitsch et chaud… très chaud!

VERSION NON CENSURÉE

https://vimeo.com/195211921

DJ Hell - I Want U (Official Video) from Gigolo Records on Vimeo.