Nouveautés

Chez Chrysler ... et autres nouveautés

Denis-Daniel Boullé
Commentaires
Chrysler

Les constructeurs américains ont eu beaucoup de mal à s’imposer avec de petits véhicules, préférant pendant quelques trois décennies rebadger des véhicules japonais qui n’avaient en rien en commun sinon le logo avec les grosses américaines. Choses du passé pour Ford et GM mais Chrysler traînait à offrir des autos compactes et sous-compactes capables de rivaliser en tout point avec les Japonaises. Il est vrai que la crise économique de 2008 n’a pas aidé les ambitions du constructeur qui a, encore une fois, changé de mains. Aujourd’hui, Chrysler est sous le contrôle de Fiat, et a dû rationnaliser sa production. Chrysler ne compte plus aujourd’hui que trois modèles, l’intermédiaire 200, la grande Berline 300, et le multi segment Pacifica. Mais le groupe peut compter encore sur quatre autres divisions, Jeep pour l’aventure, Ram pour le travail, ainsi que Dodge sans oublier la distribution des produits Fiat. 

La 300 est peut-être le grand succès de Chrysler de ces dix dernières années. Bien qu’elle ne soit qu’une propulsion, de plus en plus rare dans l’industrie automobile, la grosse berline à la petite fenestration séduit toutes les générations par un style qui en impose. Disponible en de multiples versions et motorisations, il y a toujours une 300 qui correspondra à vos besoins à condition que votre première préoccupation soit le confort et la sécurité. Même si des versions fortement motorisées (V8 développant plus de 350 chevaux) existent, la 300 ne sera jamais une sportive, disons plutôt un char d’assaut très confortable dévorant l’asphalte des autoroutes. 
 
L’intermédiaire 200 représente une autre facette de la philosophie de Chrysler. Si la 300 est massive et impressionnante, la 200 est beaucoup plus élégante mais aussi plus discrète. Lancée en 2016 pour la dernière génération, elle se distingue par une ligne plus européenne. Un effort notable a été déployé dans la réalisation de l’intérieur – un point faible des américaines – maximisant l’ergonomie et renvoyant au siècle dernier tout tape-à-l’œil. La Chrysler 200 est parfaite pour ceux qui privilégient le confort de conduite, l’auto sans souci, de celle qui ne fait pas retourner les têtes sur son passage. Un petit désavantage, car c’est dans le créneau des intermédiaires que la concurrence est la plus rude et le défi à relever le plus difficile. Savoir se démarquer sans trop brusquer les habitudes et les goûts des futurs acheteurs. 
 
Le Pacifica représente aujourd’hui la vitrine de ce que peut faire le constructeur. Nouveau modèle dans la gamme, il tend à créer une nouvelle catégorie qui s’inscrit entre les grands VUS et les fourgonnettes. On se souvient que Chrysler avait lancé dans des temps anciens l’Autobeaucoup, la Dodge Caravan. Utilitaire mais confortable comme une auto, ce concept allait bouleverser les habitudes et le quotidien des familles. Un succès qui avait tout de suite poussé tous les autres constructeurs à décliner leur propre définition de la fourgonnette familiale. Le temps a passé, et aujourd’hui, on ne souhaite plus seulement une plus grande charge utile, ou un confort pépère, mais aussi un plaisir de conduite. C’est la quadrature du cercle que le Pacifica tente d’atteindre et l’on doit avouer que Chrysler a fait mouche. 
 
Le Pacifica est beau, ne ressemble pas à une fourgonnette endimanchée, regorge de technologies, et de petits détails qui améliorent le confort des passagers, mais surtout en donne beaucoup plus en plaisir de conduite avec une consommation raisonnable grâce au V6 Pentastar associée à une boîte automatisée à 9 rapports. Lors d’essais comparatifs, le Pacifica a détrôné le tenant du titre dans la catégorie, le Honda Odyssey. Enfin, une version hybride du Pacifica vient d’arriver sur le marché. 
 
Pour les nostalgiques  du Gran Caravan, la fourgonnette la plus vendue de tous les temps depuis 32 ans selon le site de Chrysler, elle est encore disponible dans la gamme Dodge.
 
Nouveautés 2017
Devant la demande croissante des consommateurs pour les VUS, les constructeurs ont décidé d'élargir leur gamme vers le bas. Les salons de l'auto internationaux de l'automne ont révélé de petits VUS et de VUS compacts. Des améliorations notables pour certains, des changements radicaux pour d'autres ou encore des nouveautés. 
 
Kia Soul. La Kia Soul représente un des plus grands succès de la marque coréenne. Le constructeur a dond décidé de lancer une version plus sportive pour 2017, baptisée SX. La Soul sera animée par un moteur turbocompressé de 201 chevaux accouplé à une boîte automatique à sept rapports. Rappelons que les motorisations des modèles que nous connaissons varient de 130 chevaux à 161 chevaux. La Soul SX se distinguera extérieurement par des jantes spécifiques de 18 pouces, et par un échappement à double embout. On attend cependant toujours que Kia nous propose une Soul à quatre roues motrices ce qui étendrait encore l'offre pour un modèle très apprécié. 
 
Mini Countryman. La marque Mini finit le renouvellement de sa gamme en ayant éliminé les versions qui ne rencontraient pas le public. Un renouvellement qui s'éloigne du concept originel de Mini, puisque les coupés, les 5 portes et autres cabriolets ont pris de l'embonpoint. La dernière à recevoir cette cure de jouvence et de grossissement est la Countryman. Disponible en deux ou quatre roues motrices, cette mini a gagné en longueur et en largeur pour un meilleur confort des occupants. Pour le reste, la philosophie reste la même : se distinguer par un style différent de la concurrence, et privilégier le plaisir de la conduite. Mais tout cela a un prix surtout pour les versions à traction intégrale. 
                               
Toyota C-HR. Vraie nouveauté dans la gamme du constructeur dont le siège se trouve à... Toyota au Japon. Le C-HR vient combler un trou dans la gamme. Ce petit VUS aux lignes torturées est sensé attirer une clientèle jeune, dynamique et sportive. Plutôt que d'introduire un modèle aux lignes plus sages comme Honda ou encore Mazda, Toyota a préféré s'inspirer de son concurrent Nissan qui propose depuis plusieurs années, le Juke, dont les formes en ont surpris plus d'un, et surtout séduits beaucoup d’autres. Le H-CR roule déjà en Europe et une version hybride est déjà disponible. Aucune indication pour l'instant de la part de Toyota sur l'arrivée d'une version à traction intégrale ce qui serait logique compte tenu de sa vocation.