Voyages originaux

Six épaves mythiques pour plonger dans l'Histoire

Julien Barbeau
Commentaires

Les plongeurs puiseront un maximum d'idées pour organiser leur prochaine expédition marine, avec notamment l'exploration des épaves dans le monde entier. Panorama de ces témoignages de l'Histoire à «visiter» en plongeant.

Scapa Flow - Écosse

Tout au nord de l'Écosse se situe l'archipel des Orcades où les soldats de la marine allemande ont été internés à la fin de la Première Guerre mondiale en attendant de connaître ce que les Alliés allaient décider de leur avenir. Le vice-amiral de la flotte ne voulait toutefois se résoudre à se rendre et décida de saborder le navire en 1919. Scapa Flow est l'un des plus grands cimetières d'épaves au monde.

L'USAT Liberty - Bali (Indonésie)

C'est l'un des spots de plongée les plus connus au monde. Bon nombre de voyageurs choisissent Bali pour ses eaux particulièrement recommandées aux plongeurs. Des écoles permettent d'ailleurs de passer son Padi (formation professionnelle à la plongée) facilement. Au nord-est de l'île, les plongeurs les moins entraînés goûtent aux joies de la découverte d'une épave, celle de l'USAT Liberty. Visible à seulement 25 mètres du rivage, le cargo américain torpillé par les Japonais durant la Seconde Guerre mondiale se trouve sur le site de Tulamben, où il a été échoué volontairement. C'est la coulée de lave du volcan Agung qui a poussé l'épave dans l'eau en 1963.

Le Thistlegorm - Égypte

L'épave de ce navire britannique, chargé d'équipements militaires pour accompagner les troupes durant la Seconde Guerre mondiale, est un must dans le canal de Suez. Situé à trente mètres de profondeur, le cargo de 126 mètres de long est en effet quasiment intact. Il fut bombardé par l'aviation allemande en 1941. Et c'est l'explosion des munitions conservées dans les cales qui signa la fin. On peut y observer une locomotive, un canon antiaérien, des camions, des motos... Deux plongées au minimum sont nécessaires pour découvrir l'épave entièrement.

Hawaï - épaves de Pearl Harbor

Les conséquences de l'attaque japonaise de Pearl Harbor, bastion marin de l'armée américaine lors de la Seconde Guerre mondiale, constituent l'une des destinations phares pour les plongeurs. Les épaves de cette grande page de l'Histoire sont difficilement accessibles. Toutefois, le site abrite d'autres témoignages de cette guerre, comme le YO-257, un bateau de ravitaillement. Il a été volontairement coulé à Hawaï pour servir de récif artificiel.

Le lagon de Truk - Micronésie

En plein Pacifique, la Micronésie abrite un cimetière marin constitué des navires japonais lorsque le pays du soleil levant détenait une importante base marine dans ces îles. Les Américains ont attaqué la flotte en 1944. Les plongeurs peuvent aujourd'hui découvrir plusieurs bateaux japonais, autour des îles de Dubion, Eten, Fefan et Uman. L'une des découvertes incontournables est le Fujikawa Maru, recouvert de coraux. Le Shinkoku Maru laisse encore deviner son infirmerie et sa table d'opération. Plus cocasses, les plongeurs explorent un sous-marin, qui n'a pas été bombardé, mais qui a coulé quand l'équipage a oublié de fermer les écoutilles...

Umbria - Soudan

En mer Rouge, à Port-Soudan, l'Umbria est considéré comme l'une des plus belles épaves du monde, rendu célèbre par le cinéaste Hans Haas et le commandant Cousteau. Le navire long de 153 mètres, de nationalité italienne, est intact et autorise même une exploration à l'intérieur. Les plongeurs reconnaîtront facilement l'hélice de ce bateau qui fut sabordé volontairement par son équipage en raison d'une vérification par la marine britannique en 1940. L'Umbria transportait des bombes en secret.