Voyager gai

Un mégaprojet touristique LGBT sur la Costa Blanca espagnole

Yannick LeClerc
Commentaires

Le chantier d’un «mégacomplexe» touristique gai est sur le point de démarrer près d'Alicante. Un exemple de plus qui concrétise l’impression que le tourisme gai est en croissance, en particulier en Espagne.

Selon le quotidien  «El Mundo», un fonds d’investissements britannique est sur le point de lancer le projet d’un «mégacomplexe» à El Campello, une paisible station balnéaire à quelques kilomètres au nord d’Alicante.

Ce ne sont pas moins d’un millier d’appartements et un hôtel cinq-étoiles destinés à la clientèle homo qu’on prévoit construire au bord de la mer, avec l’ambition de faire sortir de terre une véritable «ville gaie» sur un espace de 80 hectares, capable de rivaliser avec des destinations traditionnellement LGBT-friendly comme Sitges ou Torremolinos.

La municipalité a apporté son appui au projet, comptant sur des retombées économiques pour toute la région en terme d’emplois et d’équipements. Le chantier à 300 millions d’euros devrait commencer cette année pour s’achever en 2020.

Six milliards d’euros

Les revenus du tourisme LGBT en Espagne en 2016 auraient dépassés les six milliards d’euros, selon le cabinet britannique LGBT Capital. Une poule aux œufs d’or que comptent bien exploiter des promoteurs anglais et américains. 

Source : 360.ch et El Mundo