Affaires et commerce

Les LGBT essentiels à l’économie américaine

L'équipe de rédaction
Commentaires

Aux États-Unis, plus de 900 entreprises sont certifiées par la National Gay & lesbian Chamber of commerce. Elles fournissent du travail à quelque 33 000 travailleurs et sont un levier économique loin d'être négligeable à l'économie américaine.

Une étude menée par la National Gay & lesbian Chamber of commerce (NGLCC) et Witeck Communications nous apprend que les entreprises possédées et opérées par  des LGBT (LGBT+ owned and operated by) contribuent à hauteur de 1,7 milliards de dollars dans l’économie du pays. Par ailleurs, ces entreprises ont fourni de l'emploi à 33 000 personnes. La NGLCC s'est penchée sur la contribution financière des 909 entreprises membres de cette organisation nationale des chambres de commerce .

Ce rapport révèle aussi que si on inclus toute les entreprises LGBT, même celles qui n’ont pas été certifiées, les chiffres sont encore plus imposants. On parle alors de 2 000 milliards de dollars.

Quelques chiffres :

• Ces entreprises ont un revenu moyen brut annuel de 2,5 millions de dollars

• Les entreprises LGBT de l’étude sont actives en moyenne depuis au moins 12 ans. C’est bien au-dessus de la moyenne nationale américaine.

• Du côté de la propriété de ces entreprises : 67.6% sont des hommes, 31.8% des femmes et 0.6% n’ont pas précisé leur genre. Par ailleurs, 1.8% des entrepreneurs sont transgenres.

• Le nombre d’entreprises détenues par des LGBT de couleur continue d’augmenter chaque année. Elles sont 17% à être soutenues par la NGLCC dans le National Business Inclusion Consortium (NBIC) qui rassemble toutes les entreprises des minorités.

Actuellement, une poignée d’États et de villes assurent une partie de la passation de marchés fédérale à des entreprises certifiées LGBT. C’est le cas de San Francisco ou encore de Massachusetts et de la Pennsylvanie. D’après la NGLCC, on sait que le tiers des «Fortune 500» cherchent activement des entreprises certifiées LGBT pour les ajouter à leur chaine d’approvisionnement. Au-delà de ces 900 entreprises qu’elle a certifiées, la NGLCC travaille également pour les intérêts économiques et les besoins en lobbying d’affaires de l’ensemble des 1,4 millions d’américains LGBT propriétaires d’entreprises. La NGLCC est la seule organisation nationale qui offre une certification reconnue pour les entreprises LGBTE. L’année dernière, une de ces entreprises a gagné le titre de la Petite entreprise de l’année décerné par la Small Business Association (SBA).

« La National Gay & lesbian Chamber of commerce est heureuse de pouvoir prouver par ce rapport ce que nous avons observé depuis notre création il y a quinze ans : que les propriétaires d’entreprises LGBT américains poussent notre économie vers le haut et méritent d’avoir toutes opportunités de continuer à créer des emplois et à innover nos industries », a déclaré le co-fondateur et président de la NGLCC, Justin Nelson par voie de communiqué.

Interrogé autour de la nouvelle administration Trump et de son impact sur les membres de la chambre de commerce, Justin Nelson a indiqué que le rapport montre à quel point les entreprises LGBT sont inestimables pour la santé économique du pays, un fait qu’il espère que le gouvernement va continuer à célébrer en travaillant avec la communauté.

Sources : Boys.one   Advocate.com   newnownext.com