Mx Fierté Canada Pride, les dimanches

Un concours ouvert à tous les «genres» !

André-Constantin Passiour
Commentaires
Mx Fierté Canada Pride

Même si nous sommes à plusieurs mois de la première édition de Fierté Canada, organisée par Fierté Montréal, soit du 10 au 20 août prochain, ça ne veut pas dire qu’il ne se passe rien entre temps… C’est même l’opposé puisque, depuis le 5 février, une nouvelle compétition a débuté à Montréal, soit celle de Mx Fierté Canada Pride. Le nightlife du Village connaît ainsi tout un regain d’énergie, les dimanches, avec ce concours qui remplace les soirées Bagalicious au Cabaret Mado. En parlant de Bagalicious, justement, c’est Rita Baga qui est à l’organisation et à l’animation de Mx Fierté Canada Pride !


Mais, pourquoi ce titre et non celui de «Miss» ? 
 
«Le conseil d'administration de l'organisme Fierté Canada Pride m'a suggéré ce titre. C'est non binaire, non genré. Donc il est plus représentatif du mouvement des fiertés», indique Rita Baga.
 
Pourquoi un tel concours de Mx Fierté Canada et en quoi consiste-t-il ?
 
Le concours Mx Fierté Canada Pride est le premier du genre au pays. C'est un concours de drag queens qui mise sur le talent, le look et l'originalité. Il aura lieu durant 12 semaines, tous les dimanches dès le 5 février. Quatre candidates s'affronteront toutes les semaines. Sur les quatre, une sera sauvée/choisie par le public, l'autre par un panel de juges. Parallèlement, nous tiendrons quatre soirées dans le reste du Canada enfin de permettre aux concurrentes hors Québec d’y participer. Il y aura une soirée à Halifax, à Saskatoon, à Ottawa et à Vancouver. C'est toute une logistique ! Ces soirées permettront de sélectionner une représentante. Les quatre viendront joindre les semi finalistes de Montréal et se disputeront une place pour la grande finale du 26 avril.
 
Qui peut y participer, est-ce n'importe quelle drag queen ?
 
Drag queen, drag king, Genderf*ck, Non-Gender, Genderblend, bref tout le monde peut participer, avec ou sans expérience. À l'heure actuelle, j'ai déjà 40 inscriptions et il y a autant de drags d'expériences (comme par exemple Tracy Trash) que de drags de la relève (comme la dernière saison de Drag Moi).
 
Sur quelles bases sera choisie la Mx Fierté Canada, est-ce que cela suppose un «grand jury» aussi ?
 
Le talent avant tout. On cherche une candidate qui a le feu sacré et qui pourra représenter fièrement l'esprit du mouvement des fiertés canadiennes! À la fin, un grand jury - des invités prestigieux de partout dans le monde - sélectionnera la gagnante.
 
Si l'on comprend bien le concours, Mx Fierté Canada aura son propre show durant les festivités de cet été, non ?
 
Mx Fierté Canada aura une importante somme d'argent, des cadeaux et pourra performer dans deux moments "clés" de la Fierté, au Canada. C'est tout ce que je peux dévoiler pour l'instant !
 
Est-ce que c'est un concours qui perdurera pour les prochaines célébrations de Fierté Canada à travers le pays ?
 
On va voir, j'aimerais bien que ca devienne une tradition. C'est une première et je pense que l'intérêt est là, je reçois des emails de partout au Canada. Je pense que les drags attendaient ce genre de concours où elles peuvent "compétitionner".
 
Personnellement, comment te sens-tu, en tant que Rita Baga, de chapeauter une telle compétition pancanadienne ?
 
J'adore les concours. J'ai eu beaucoup de plaisir lors de l'animation du Miss Sky avec Emma Dejavu. Ça faisait quelques temps que je pensais à faire une compétition où ce ne serait pas juste les drags de la relève qui peuvent participer. En parlant avec des collègues d'autres Fiertés (rappelons que je suis directeur de la programmation et pour Fierté Montréal) l'idée a germé. Je n'étais pas certaine au début à l'idée d'allier mes deux carrières, mais après avoir animé quelques spectacles et évènements pour Fierté, à Toronto ou au Cabaret pour les bingos par exemple, je me suis dit «Pourquoi pas» ! Les gens qui souhaiteraient s'inscrire ou s'informer peuvent le faire sur ma page Facebook.
 
Cabaret Mado, 1115, rue Sainte-Catherine Est, Montréal. 
T. 514-525-7566 ou mado.qc.ca