Moi & cie

Zacharry-David de retour pour la deuxième saison de Je suis trans

Éric Whittom
Commentaires
Zacharry-David

La chaîne de télévision spécialisée Moi & cie présente cet hiver une deuxième saison du docu-réalité Je suis trans. La diffusion des dix nouveaux épisodes s’est amorcée le jeudi 5 janvier à raison d’un nouvel épisode par semaine. La première diffusion de la semaine a lieu le jeudi à 21 h et les quatre rediffusions le dimanche à 18 h, le lundi à 14 h, le mardi à 18 h et le mercredi à 18 h.

Cette saison, les téléspectateurs pourront découvrir le parcours de vie de cinq autres personnes trans : Kathy (32 ans), Abou (10 ans), Léa-Rose (24 ans), Katrina (45 ans) et Kia (38 ans). Sont de retour aussi, Danielle (38 ans), Jesyka (27 ans), Khloé (15 ans), Alexis (32 ans) et Zacharry-David (28 ans). Des rencontres auront lieu entre des participants de la première saison et de la deuxième saison.
 
Une fois de plus, nous allons apprendre à connaître la réalité des personnes transgenres en les suivant dans diverses activités de leur quotidien. Les nouveaux protagonistes feront leur apparition à tour de rôle, au fil des nouveaux thèmes abordés dans chacun des épisodes. On abordera leur coming out, on discutera de leur transition en milieu de travail, on révélera comment ils s’y prennent pour maintenir une bonne santé mentale.
 
Une rencontre entre Zacharry-David et le jeune Abou  
Zacharry-David est toujours le seul participant originaire de Québec. En entrevue à Fugues, il précise qu’il sera présent dans trois ou quatre épisodes. Outre les retrouvailles avec les autres participants de la première année, on le verra dans une activité avec Abou qu’il initie à l’escrime. Il parlera aussi de son intervention chirurgicale de «réassignation sexuel-le» qui a eu lieu au printemps 2016 et de sa réorientation de carrière. Il a trouvé «super géniale» sa rencontre avec le jeune Abou. «Nous avons parlé notamment de la façon dont il vit sa transition de genre et comment j’ai vécu la mienne à partir de mes 18 ans.»
 
L’année suivant la diffusion de la première saison s’est très bien passée. Il est d’ailleurs fier d’avoir participé aux deux saisons de ce docu-réalité. «Je suis content, parce que cette série a ouvert les yeux a beaucoup de monde et parce qu’elle a brisé des tabous et des préjugés par rapport à cette condition.»
 
Des gens lui ont écrit sur sa page Facebook et lui ont posé des questions notamment sur la façon de procéder à un changement de sexe. Certaines personnes le reconnaissent dans la rue. Anecdote, il lui est arrivé dans le Vieux-Québec que des jeunes filles lui demandent de se faire photographier avec lui. «J’ai eu de bons commentaires. Personne ne m’a intimidé et ne m’a écrit pour me dire que j’étais une personne bizarre.»
 
De nouveaux projets pour Zacharry-David
Cet hiver, il termine sa deuxième année au baccalauréat en psychologie à l’Université Laval. À compter de l’automne prochain, il changera pour le programme de baccalauréat multidisciplinaire comprenant des certificats en psychologie, marketing et communication. «La psychologie a tellement teinté ma vie que j’ai été convaincu de travailler dans ce domaine. Après mon opération et après réflexion, je me suis rendu compte que j’avais besoin de me détacher des relations d’aide, de penser à moi et d’explorer des domaines que j’aime.» 
 
Dans les prochains mois, il souhaite animer, avec une amie, une émission à la radio communautaire de l’Université Laval (CHYZ 94.3 FM), écrire un blogue et posséder sa propre chaîne YouTube. Tous ces projets n’auront pas comme sujet la transsexua-lité, car il désire aller à la découverte de ce qui le passionne dans la vie.