Irlande

Un projet de loi pardonnant à des milliers d'hommes condamnés pour homosexualité avant 1993.

L'agence AFP
Commentaires

L'Irlande pourrait bientôt pardonner aux hommes reconnus coupables de relations homosexuelles avant la décriminalisation de l'homosexualité en 1993.

Des estimations indiquent que quelque 2.000 hommes auraient pu être condamnés en vertu de la loi aujourd'hui abrogée. Un projet de loi a été présenté au parlement irlandais par le Parti travailliste qui considère que les condamnations d’homosexuels et bisexuels avant 1993 étaient « discriminatoires, contraires à la dignité et violaient la vie privée ».

Le porte-parole du Parti pour l'égalité, le sénateur Ged Nash (photo), qui défend cette proposition de loi, a déclaré que le projet représenterait « un point de repère important dans notre société ». Le projet de loi prévoit essentiellement un pardon et une amnistie des hommes qui ont été jugés coupables de certaines infractions sexuelles avant la dépénalisation de l'homosexualité en 1993. « Nous considérons que ce pardon et l'amnistie constituent un pas important vers l'avenir - c'est une façon important de rompre avec notre passé », a estimé le sénateur Nash. « Nous espérons que le gouvernement acceptera ce projet de loi lorsqu'il sera débattu », a-t-il ajouté.

Ce projet de loi intervient après une mesure comparable prise récemment par le voisin britannique. La loi dite « Turing » a été adoptée au Royaume-Uni demandant pardon aux milliers d'homosexuels condamnés, là aussi, avant la dépénalisation des relations homosexuelles.