Californie

Le populiste d'extrême droite gai Milo Yiannopoulos empêché de s'exprimer à l'université de Berkeley

L'agence AFP
Commentaires

Le populiste d'extrême droite gai Milo Yiannopoulos n'a pas pu donner une conférence prévue à l'université de Berkeley, empêché par des manifestations organisées par des organisations LGBT.

Des manifestations organisées mercredi soir le campus de l’université de Berkeley, en Californie, ont empêché le populiste d'extrême droite gai Milo Yiannopoulos de donner la conférence qu'il avait prévu. 2.000 personnes environ ont protesté contre la venue de ce blogueur du site d’extrême droite Breitbart, qui entendait présenter son livre dans le cadre d'un improbable « Dangerous Faggot Tour » (« Tournée de la pédale dangereuse »).

Ouvertement gai, Yiannopoulos, un  Britannique de 32 ans, se présente comme un héraut de la lutte contre le « politiquement correct ». Il publie régulièrement des vidéos et des éditoriaux racistes, misogynes et transphobes. Les militants LGBT à l'origine de la manifestation de mercredi soir ont dénoncé dans une tribune l'utilisation de son orientation sexuelle par le blogueur « pour déverser sa bile et galvaniser les foules ». « La communauté te rejette. Tu n’as jamais été un des nôtres », ont-ils fait savoir.  La conférence de Yiannopoulos a été annulée pour des raisons de sécurité.

Le lendemain des faits, Donald Trump a menacé l’université de Berkeley de lui supprimer les financements de l'état au nom de la liberté d'expression.