du 7 mars au 2 avril

You Will Remember Me

André-Constantin Passiour
Commentaires

«Tu te souviendras de moi» a connu un grand succès en 2014. Cette pièce du dramaturge québécois François Archambault nous revient en sa version anglaise, au Théâtre Centaur cette fois-ci. Édouard (joué par Jean Marchand) est un historien. Normalement, il connaît des dates et des faits par cœur. Mais voilà que l’homme a de plus en plus d’oublis, de pertes de mémoire… Oh, il peut encore citer quelques événements historiques en tant qu’historien et commentateur politique de renom, mais il est incapable de dire ce qu’il a mangé au déjeuner… 

«Je ne voulais pas écrire une pièce centrée sur la maladie d’Alzheimer, je voulais qu’elle ratisse bien plus large que cela. Pour moi, il s’agit plus d’une pièce sur la mémoire, la mémoire et l’histoire puisque le personnage principal est un historien. J’explore ici ce que l’on retient de notre histoire familiale et de l’histoire de la société dans laquelle nous vivons, des choses dont nous nous rappelons et celles que nous préférons oublier», d’expliquer l’auteur de la pièce, François Archambault.

«L’Alzheimer, de dire Roy Surette, le directeur artistique du Centaur et metteur en scène de You Will Remember Me nous tend un piège de manière brutale avec un mélange complexe de sentiments – de l’anxiété, du regret, de la colère et du remord – et c’est épeurant, c’est comme un territoire inconnu. Cependant, François [Archambault] a écrit une pièce à la fois dure et tendre examinant les frustrations, l’humour et ces cadeaux inattendus et enfouis pour ceux dont la mémoire s’étiole et pour ceux qui prennent soin et qui aiment ces gens-là. La puissance de cette pièce réside en son potentiel cathartique de trouver la compréhension et le pardon, pour soi-même et pour les autres, et de redéfinir ce qui est vraiment réel.»

Produite en Belgique, aux États-Unis, à Vancouver, à Calgary et à Toronto, il se peut bien que Tu te souviendras de moi soit transférée sur le grand écran puisque le réalisateur Éric Tessier en a déjà écrit un scénario révisée par François Archambault. Le tout attend un financement hypothétique…

You Will Remember Me met en vedette, en plus de Jean Marchand (sur la photo) qui a tenu le rôle de Dieu dans la récente pièce de Brecht La bonne âme du Se-Tchouan, au TNM, la comédienne Lally Cadeau (Road to Avonlea), en tant que Madeleine, la femme d’Édouard qui est au bout du rouleau, Joanna Nutter (My Pregnant Brother, Good People, etc.) incarne Isabelle, la fille d’Édouard et une reporter montante à la télé, tandis que Charles Bender (Mohawk Girls au canal APTN) interprète l’amoureux sans emploi d’Isabelle, soit Patrick. Amanda Silveira, dans son tout premier rôle au Centaur, joue l’ado de Patrick. À noter que cette pièce est la dernière à être mise en scène par Roy Surette puisque celui-ci quitte le Centaur pour la Côte Ouest où il dirigera le Touchstone Theatre dès le mois de juin. 

YOU WILL REMEMBER ME, présenté du 7 mars au 2 avril 2017 au Centaur Theatre, 453, rue Saint-François-Xavier, Vieux-Montréal. 514-288-3161 ou centaurtheatre.com.