France - Yvelines

Interrogation d'un proche d'un élu FN trouvé mort chez lui après une séance SM

L'agence AFP
Commentaires

Un homme de 34 ans, qui avait passé une soirée de septembre avec un élu FN des Yvelines, trouvé mort à son domicile le lendemain, a été mis en examen pour non-assistance à personne en danger, a-t-on appris lundi du parquet de Versailles.

« Ça n'était pas la première fois qu'ils se rencontraient. Nous ne savons pas si c'est la dernière personne à avoir vu la victime, mais ils se sont en tout cas vus la veille au soir de la découverte du corps », a dit le parquet à Versailles, confirmant une information du quotidien Le Parisien.

Le 2 septembre, Dominique Ghys, adjoint au maire FN responsable des sports à Mantes-la-Ville, avait été trouvé à son domicile, torse nu et gisant sur le ventre, par un employé municipal qui lui servait habituellement de chauffeur chaque matin.

L'élu FN de 63 ans portait des bracelets et un collier caractéristiques de pratiques sadomasochistes, et divers objets et produits à caractère sexuel avaient été découverts à proximité du corps.

Les premiers éléments de son autopsie avaient conclu à une mort par asphyxie, d'origine non criminelle. Le trentenaire a été placé sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet.