En affaires

La Bourse Phénicia – Patrick Desmarais voit le jour

L'équipe de rédaction
Commentaires
Patrick Desmarais

La Chambre de commerce LGBT du Québec (CC-LGBT-Q) vient d’annoncer, dans le cadre de son vingtième anniversaire, la création de la Bourse étudiante Phénicia – Patrick Desmarais d’une valeur de trois milles (3 000) dollars qui sera remise annuellement dans le cadre du Gala Phénicia organisé par la CC-LGBT-Q.

La bourse sera remise à un(e) étudiant(e) dont le sujet de recherche envisagé permet une meilleure connaissance de la communauté LGBT dans l’économie, le monde des affaires et le marché du travail. (ex : économie, administration, fiscalité, marketing, ressources humaines, gestion, actuariat, droit, finances, etc.). Au moment de l’octroi de la bourse, soit à la fin du mois de mai de chaque année, l’étudiante ou l’étudiant devra être inscrit(e) à temps plein dans un programme d’études de maîtrise ou de doctorat dans une université québécoise. De plus, elle ou il devra avoir réussi tous les cours et tous les stages de son programme de formation universitaire et fournir les documents exigés pour l’analyse du dossier et faire parvenir le tout au plus tard le 1er mai de chaque année. La bourse, nommée en l’honneur de Patrick Desmarais, membre fondateur et ancien président de l’organisme, n’aurait pu voir le jour sans la contribution financière des partenaires Présentateur, Co-présentateur et Mécènes de l’événement. D’ailleurs grâce à leur apport, cette bourse sera assurée d’une pérennité plus que nécessaire afin de documenter différents aspects des réalités LGBT. La Bourse d’études du Phénicia est nommée en l’honneur de monsieur Patrick Desmarais, membre fondateur et ancien président de la Chambre de commerce gaie du Québec (CCGQ), aujourd’hui connue sous le nom de Chambre de commerce LGBT du Québec (CC-LGBT-Q). Persévérant et diplomate, Patrick Desmarais a démontré une ténacité remarquable et un leadership inspirant depuis près de 20 ans auprès de la communauté LGBT et du milieu d’affaires en général. Que ce soit avec la CCGQ, ou au sein des certains autres organismes de la communauté LGBT, il a été de toutes les revendications.