Le 16 mars

Madonna revisitée par Jimmy Moore!

André-Constantin Passiour
Commentaires
jimmy moore madonna

Le 19 février dernier, Jimmy Moore personnifiait le roi de la pop, Michael Jackson, dans un spectacle au Gesù. Presque un mois plus tard, le 16 mars, Moore monte sur les planches du Cabaret Mado, dès 22h, pour un grand show rendant hommage à Madonna ! Cela fait partie de la série de prestations que Jimmy Moore effectuera en 2017 pour célébrer ses 18 ans de carrière puisque celui-ci débute ses spectacles en l’an 2000. Jimmy Moore atteint ici donc non pas l’âge de la majorité, mais l’âge de la «maturité», c’est ce qu’il nous confie dans l’entrevue qui suit.

Atteindre 18 ans, c’est l’âge de la «majorité», mais est-ce qu’ici ce n’est pas plutôt l’âge de la «maturité» de l’artiste ? 
 
Oui exactement. Souvent mon assurance et mon désir de réaliser de grandes choses a été perçu comme de l’arrogance. Maintenant, je peux dire que j’ai appris à m’exprimer différemment et  surtout à ne pas blesser les gens au passage. J’ai fait mon meaculpa à la vie di-sons.
 
Est-ce que tu aurais cru te rendre ainsi aussi loin, avec 18 ans de carrière de personnification ? Et comment vois-tu, justement, cette évolution ? Et l’humour ?
 
Honnêtement non. J’ai travaillé  dur. Ne  jamais arrêter de vouloir faire mieux les choses, d’être encore plus perfectionniste…Et surtout lorsque j’ai présenté mon premier show en tant qu’humoriste «T’es capable mon Jim !», je crois que je n’ai jamais trimé aussi dur pour un projet que j’ai écrit, mis en scène et produit. Et il y aura une suite assurément ! L’évolution permet d’aller toujours plus loin. Pour soi-même avant tout. Elle est la clé du succès juste à côté de la détermination et de la confiance en soi.
 
Qu’est-ce qui te passionne encore dans ce métier-là ?
 
Les accomplissements, la performance… Être sur scène pour mes fans. Lorsque je rencontre mes fans pour qui je suis un modèle de réussite, je peux dire que je suis fier. Fier de donner de l’amour aux gens le temps d’un spectacle. J’aimerais réellement faire une grande tournée, me produire dans un casino, comme Céline, pendant des années. Ici ce serait bien ! (sourire) Avoir un cabaret un jour? Qui sait, tout est possible !
 
Entre Madonna, Céline Dion et Michael Jackson, il y a tout un monde. Est-ce qu’il y a encore d’autres personnages que tu désires explorer ?
 
Pour l’instant, mes piliers, qui ont forgé ma réputation d’ailleurs, je veux les entretenir justement le plus longtemps possible. J’aimerais aussi présenter un spectacle dédié à Mariah Carey éventuellement. J’adore cette diva.
 
Est-ce que le fait d’être en amour, de t’être fiancé et de te marier prochainement change quelque chose dans ta carrière ?
 
Oui je suis heureux. Mon futur époux, Alexandre, est ma source de bonheur au quotidien. Je l’aime de tout mon cœur. Il est mon René Angelil à moi. C’est mon confident, il me guide, me supporte et crois en moi comme personne. Je suis un homme et un artiste comblé d’amour et de bonheur.
 
Et enfin de retour au Cabaret Mado ?
 
Après le succès de mon passage au Gesù en Michael Jackson, maintenant dans l’immédiat, j’ai bien hâte de retrouver le Cabaret Mado pour ce spectacle de Madonna et ce, après un an et des poussières d’absence. Je suis très fier d’être de retour dans  la niche de la «reine des drag queens» Mado Lamotte. Je l’aime beaucoup ! Je me suis ennuyé ! (sourire) Mon show hommage à la Madone regroupera deux heures de hits  et plusieurs danseurs. 
 
Y aura-t-il un spectacle spécial ou quelque chose du genre pour les 18 ans de manière spécifique ?
 
Non, 18 ans de carrière représente simplement ma maturité en tant qu’artiste au sens figuré. Lorsque je fais le décompte de tout ce que j’ai fait, je suis étourdi… Wow ! Je suis étonné moi-même par ma détermination et mon «guts» ! (rire) Tout au long de l’année je serai disons, très, très présent…
 
 
Spectacle Madonna  Jeudi 16 mars dès 22h, au Cabaret Mado, 1115, rue Sainte-Catherine Est. Billets : réguliers en pré-vente (15$) sont en vente au Cabaret directement et sur (www.jimmymoore.ca) ; Billets PRESTIGE 50$ (siège), exclusivement  sur le site de Jimmy Moore ou par les Productions Jimmy Moore (514) 439-5609.