Chine

La nouvelle politique d’éducation sexuelle chinoise plus ouverte à l’inclusion

Yannick LeClerc
Commentaires

La nouvelle politique d'éducation sexuelle chinoise est étonnamment inclusive, y compris des sections sur les relations homosexuelles, la sexualité et l'égalité des sexes.


Le fait de mettre à jour le curriculum du pays pour les élèves du primaire a surpris certains parents.

Dans le nouveau programme d'études, les élèves de divers âges apprennent à connaître l'égalité entre les sexes. Des exemples incluent l'expression que les hommes peuvent faire de grands infirmiers et des enseignants de maternelle.

Mais il va plus loin; Pour enseigner aux enfants que certaines personnes sont dans des relations homosexuelles. Il se lit: "L'amour est une chose belle."

«Une minorité de personnes éprouvent de l'attrait pour les membres du même sexe», dit-on même dans une section.

Mais le manuel ne définit pas seulement les orientations sexuelles comme gai ou hétéro, il indique que des gens sont bisexuels aussi.

«Avez-vous entendu parler de cette vedette qui a fait sa sortie comme bisexuelle?» s’exclame une fille dans le livre.

Son ami répond: «Le professeur ne nous en a-t-il pas parlé? Certaines personnes aiment à la fois épicée et douce. Il n'y a rien de choquant.»

Les élèves plus âgés, en 5e année, apprennent les risques de contracter des infections sexuellement transmissibles, ainsi que le VIH, et comment se protéger en utilisant des condoms.

Les conseils s'appliquent aussi bien aux couples homosexuels qu'aux couples de sexe opposé.

Une bande dessinée montre un homme qui rentre à la maison pour y retrouver un repas préparé par son mari chaque soir, de manière à aider les enfants à comprendre que ceux qui ont des relations homosexuelles pourraient vouloir se marier.

En plus de l'égalité, le nouveau programme comprend également des questions standard telles que la façon dont les bébés sont conçus et nés.

Les images incluent les légendes «Papa et maman s'aiment», «Le pénis de papa entre dans le vagin de maman», «Le sperme de papa entre dans l'utérus de maman», et ainsi de suite.

Une section aborde la question des gestes inappropriés, indiquant que les prédateurs sexuels peuvent être des homems ou des femmes.

Certains parents ont réagi sur les médias sociaux pour se plaindre du contenu et des illustrations des manuels scolaires.

«Est-il raisonnable qu'un livre soit ainsi compilé? Je rougis simplement en le regardant », écrit une mère. Tandis que d'autres se plaignent du contenu au sujet des rapports sexuels abordés.

Cela dit bien d'autres parents ont très bien réagi, ainsi que les professionnels de la santé, les groupes LGBT et les médias chinois ont tous applaudi le changement, en disant qu'il était temps d’aborder la réalité.

«Donner à nos enfants plus de connaissances sur le sexe les aidera à mieux se protéger à l'avenir», a commenté un utilisateur du site Weibo selon Shanghaiist. «Enfin, l'éducation sexuelle en Chine a rattrapé celle du reste du monde. Il était temps» commente un autre.

Source : Pink News