Les maisons de ville du nouveau Marché Saint-Jacques

Art de vivre dans Centre-Sud / Village

André-Constantin Passiour
Commentaires
Art de vivre dans Centre-Sud
Photo prise par © Art de vivre dans Centre-Sud
Art de vivre dans Centre-Sud
Photo prise par © Art de vivre dans Centre-Sud
Art de vivre dans Centre-Sud
Photo prise par © Art de vivre dans Centre-Sud
  • Art de vivre dans Centre-Sud
  • Art de vivre dans Centre-Sud
  • Art de vivre dans Centre-Sud
Logé à l’angle des rues Ontario et Amherst, l’édifice du Marché St-Jacques offrira sous peu 17 «maisons de ville» en plus d’un nouvel espace expérience bouffe! On ne peut pas dire que les choses ne bougent pas sur Ontario, car il y a de la fraîcheur dans l’air! En plus des unités de condos sur trois étages aux niveaux supérieurs de la bâtisse, le 1er étage sera entièrement réorga-nisé pour plaire aux amateurs de bonne table puisqu’une bannière reconnue d’alimentation s’investira dans un nouveau concept qui ne sera pas un supermarché «traditionnel». Côté Amherst, on espère vivement que restos, cafés et petits commerces s’y installeront avec des terrasses durant l’été.
L’ancien édifice qui abritait des bureaux de l’administration municipale est dans une nouvelle phase de renaissance. Construite dans le style Art Déco (en 1931), la bâtisse sera donc transformée pour accommoder 17 «maisons de ville» de 1400 pieds2, sur trois niveaux. «De façon standard, on trouvera au 1er étage : un salon, cuisine et salle d’eau et de lavage, une salle de bain et deux chambres à coucher au 2e étage et, au 3e, soit une grande chambre des maîtres soit un salon pour pouvoir profiter de la terrasse avec la belle vue. Il y aura aussi un comptoir-lavabo pour éviter de redescendre à la cuisine pour profiter de la terrasse», indique Pierre Viens, le courtier immobilier en charge du développement du Marché. Ces condos spacieux auront une facture résolument moderne et urbaine. «Tous les comptoirs sont en quartz. 
 
Les salles de bain sont de style italien haut de gamme», spécifie Pierre Viens.  L’insonorisation est garantie ici par des dalles de béton de 18 pouces d’épaisseur. Les électroménagers ne sont pas inclus…
 
En fait, lorsqu’on est au 3e étage de la maison, on se retrouve sur le toit du Marché avec les vues imprenables soit vers l’ouest (côté Amherst) soit vers l’est (si on est sur Wolfe). «Considérant qu’il n’y aura pas de nouvelles cons-tructions en hauteur dans le secteur, les vues seront très belles sur le centre-ville et sur le pont [Jacques-Cartier] et donc sur les feux d’artifice durant l’été», dit Pierre Viens.
 
Et les prix ? On peut s’attendre à débourser 439 000$ (plus taxes) pour le côté est, et 469 000$ (plus taxes) pour la vue sur l’ouest. Pour ceux qui le désirent, le stationnement au sous-sol est disponible.   
 
Revitalisation de l’aire alimentaire
Au premier étage intérieur du Marché, une «grande bannière en alimentation», dit Pierre Viens, installera un nouveau concept d’épicerie spécialisée prenant ainsi l’espace réservé jusqu’à présent aux commerce tels que la boulangerie, la boucherie, la Fromagerie Atwater ou la boutique de saucisses, entre autres. «Ces commerces seront relocalisés dans l’agrandissement, sur Amherst, alors que les colonnades actuelles serviront à monter des murs pour rajouter des espaces commerciaux, poursuit M. Viens. Tout le nouveau concept tournera autour de la bouffe, de restos, de cafés, d’épicerie fine, etc.» C’est au printemps prochain que cette partie du Marché sera complétée, juste à temps pour la belle saison…
 
On veut, en effet, que le Marché St-Jacques redevienne un pôle d’attraction du secteur du Village et du quartier, que cela puisse autant plaire «à la clientèle locale qu’aux visiteurs et aux touristes». Le réaménagement des terrains au rez-de-chaussée sera confié à la firme d’architecture Rayside Labossière (Ron Rayside et Antonin Labossière, architectes). «Tout sera réaménagé pour que ce soit agréable, il y aura des plantations, des arbustes, des arbres, des terrasses, on aménagera aussi une petite place de spectacle pour faire des événements en lien, peut-être, avec les grands festivals montréalais. On pense que cela pourra attirer des gens au Marché. Rayside Labossière nous a ainsi concocté un tout nouvel espace face à la rue Amherst», explique Pierre Viens. 
 
 
ART DE VIVRE, LES CONDOS DU NOUVEAU MARCHÉ ST-JACQUES
Infos : PierreViens.com ou Remax du Cartier Inc. 
T. 514-886-6270.


 

  Envoyer cet article

Art de vivre dans Centre-Sud

Les maisons de ville du nouveau Marché Saint-Jacques

Art de vivre dans Centre-Sud / Village

L’ancien édifice qui abritait des bureaux de l’administration municipale est dans une nouvelle phase (...)

Publié le 09 mars 2017

par André-Constantin Passiour