Homophobie

Un groupe chrétien affirme que les gais s'arment pour défier Trump

L'équipe de rédaction
Commentaires

Un groupe évangélique de premier plan se dit «terrifié» que les homosexuels «gauchistes radicaux» planifient un coup d'état contre Donald Trump. L'avertissement vient du Liberty Counsel, le cabinet d'avocats ultra-conservateur chrétien qui lutte contre les droits des LGBT aux États-Unis depuis plusieurs années.


Selon ce cabinet d'avocats: «Le programme des gauchistes radicaux inclut une campagne agressive pro-LGBTQ qui inclut la lutte contre toute protection de liberté religieuse (offerte par le Président Trump et le Congrès) qu'ils jugent être antigais».

Selon le Liberty Counsel, «l’Union américaine des libertés civiles (L'ACLU) tente déjà de renverser la révocation par le président Trump de la directive de l'ancien président concernant l’accès aux toilettes de leur choix par les transgenres. Les plans de ce groupe radical sont maintenant parmi les plus grandes menaces à la vie, la liberté et la famille dans l'histoire de l'Amérique. Maintenant armé de plus de 80 millions de dollars en fonds de guerre post-électorale, l'ACLU pousse à faire avancer son programme radical comme jamais auparavant.»

Le Liberty Counsel a gagné en importance au niveau national, il y a un an après avoir fourni une représentation juridique gratuite à Kim Davis, la commissaire du Kentucky, lorsqu'elle a refusé de s'acquitter de ses fonctions en raison du mariage homosexuel.

Plus récemment, le groupe a aidé des législateurs républicains a élaborer des projets de lois anti-LGBT dans un certain nombre d'États, afin de retirer les lois anti-discrimination sous prétexte qu’elles briment la liberté de religion.

«Nous entrons dans la plus importante période de notre histoire, au cœur même de l'âme de notre nation et des droits des personnes de foi de pouvoir vivre selon leurs consciences et croyances.»

«Dans les mois à venir, nous pourrions assister à un recul des initiatives radicales du président Obama ou à une défaite décisive de la vie, de la famille et des libertés religieuses. Si nous échouons à inverser le cours et restaurer la liberté, notre nation ne survivra pas longtemps!»

Rappelons par ailleurs, que suite à la fusillade au Pulse, le dirigeant du Liberty Counsel, Mat Staver, a récemment déclaré que les premiers intervenants devraient «être testés pour des maladies liées au VIH/sida, car ils sont entrés en contact avec le sang des victimes gaies, afin de réduire les risques de contamination de la population…  »

Spurce : PinkNews