Nouvelles familles

Une députée israélienne donne naissance à une petite fille conçue avec un ami gai

Collaboration Spéciale
Commentaires

Une députée qui a conçu un enfant avec un ami homosexuel avec qui elle n’est pas mariée a accouché samedi d’une petite fille. C’est la première fois qu’un(e) député(e) israélien(ne) devient parent sans être marié.

La députée du parti Koulanou Merav Ben Ari, 41 ans, a publié une photographie de sa fille sur son compte Twitter, ainsi qu’une description de ses émotions au moment de devenir mère pour la première fois.

« Merci beaucoup à tous ceux qui m’ont souhaité du bien, a-t-elle écrit. Aussi préparée que je pouvais l’être, je n’avais pas compris du tout avant que cela ne m’arrive. Elle a été bien synchronisée avec la plénière [de la Knesset] et quand elle est entrée dans mon monde samedi matin, j’ai été émue. »

Les vacances parlementaires de la Knesset ont commencé jeudi.

Les félicitations des autres députés ont rapidement afflué.

Le député du Likud Yehuda Glick a répondu au tweet en écrivant « Mazel Tov à la merveilleuse Merav pour la naissance de sa charmante fille. »

David Amsalem, lui aussi député du Likud, a écrit sur Twitter « Félicitations Merav. Que tu l’élèves dans la joie et le bonheur. »

Ben Ari, qui a été élue députée en 2015, avait annoncé sa grossesse en octobre dernier, révélant que le père était un ami homosexuel qu’elle n’avait appelé que par le prénom d’«Ofir».