Fédération de Russie

Plusieurs dizaines d'homosexuels arrêtés et tués en Tchétchénie

L'agence AFP
Commentaires

De nombreux homosexuels auraient été arrêtés, torturés et certains tués par les autorités tchétchènes, selon les informations d'un important journal russe publiées samedi dernier.

Selon les informations du journal russe Novaya Gazeta, plus de 100 hommes supposés homosexuels auraient été arrêtés et détenus et les noms de trois d'entre eux, tués, ont été révélés.

Les militants LGBT estiment quant à eux que beaucoup d'autres sont morts.

Deux journalistes de la télévision, un serveur, et de nombreux autres hommes âgés de 16 à 50 ans ont été signalés comme "disparus" dans la république de Tchétchénie, membre de la fédéraion de Russie.

Un garçon de 16 ans a été détenu, mais il a réapparu plus tard avec de graves blessures parce qu'il avait été battu.

Les militants des droits humains dans la région estiment que les autorités tcétchènes ont arrêté et tué ces hommes disparus, soupçonnés être homosexuels.

Un porte-parole du dirigeant tchétchène, Ramzan Kadyrov (en photo avec Vladimir Poutine), a nié les révélations de Novaya Gazeta, qualifiant l'article du journal de "mensonge absolu" et de "désinformation".

Les activistes LGBT affirment que les arrestations et les meurtres ont commencé après qu'un groupe régional de défense des droits LGBT ait demandé des autorisations pour organiser une gay pride.

Ce groupe savait pertinemment que l'autorisation ne serait pas accordée, mais il recueillait ainsi des éléments visant à saisir la Cour européenne des droits de l'Homme sur la violation des droits des personnes LGBT en Tchétchénie.

Selon lui, les autorités tchétchènes auraient alors décidé un "nettoyage préventif" selon les termes officiels. 

En République de Tchétchénie, pratiquement personne ne vit ouvertement son homosexualité. Coimme dans de nombreux pays autoritaires ou dictatures, les autorités utilisent les réseaux sociaux pour identifier des homosexuels. 

Décrié par la communauté internationale pour sa politique de violation systématique des droits de l'Homme et ses exactions meutrières,  Ramzan Kadyrov bénéficie du soutien de Vladimir Poutine. 



 

  Envoyer cet article

Fédération de Russie

Plusieurs dizaines d'homosexuels arrêtés et tués en Tchétchénie

Selon les informations du journal russe Novaya Gazeta, plus de 100 hommes supposés homosexuels aurai (...)

Publié le 03 avril 2017

par L'agence AFP