Israël

Jérusalem va-t-elle accueillir la plus grande Gay Pride d’Israël ?

Yannick LeClerc
Commentaires

Les partisans du déplacement de Tel Aviv à Jérusalem espèrent mettre en lumière le sujet des droits de la communauté LGBT. La principale Gay Pride d’Israël aurait lieu cette année à Jérusalem, et non pas à Tel Aviv où elle est traditionnellement organisée.

Même si Jérusalem est la capitale et la plus grande ville d’Israël, sa Gay Pride est bien plus petite que celle de Tel Aviv, qui compte une large communauté LGBT.

L’initiative pour organiser la principale Gay Pride du pays à Jérusalem cette année a été proposée par la Maison ouverte de Jérusalem pour la fierté et la tolérance, pour demander les mêmes droits pour la communauté LGBT, a annoncé la Deuxième chaîne.

En juillet 2015, la Gay Pride de Jérusalem avait été la scène d’une attaque au couteau mortelle, ce qui avait attiré l’attention et une importante participation à celle de l’année suivante.

La décision d’organiser la parade principale à Jérusalem plutôt qu’à Tel Aviv n’aurait pas été prise en coordination avec le maire de Jérusalem, Nir Barkat, qui avait décidé de ne pas être présent à la Gay Pride de 2016 pour ne pas offenser la population ultra-orthodoxe de la capitale.

Contrairement aux années précédentes, les parades de Jérusalem et Tel Aviv auront lieu consécutivement, et seront organisées sous le mot d’ordre " Protester à Jérusalem – Célébrer à Tel Aviv ", selon la Deuxième chaîne.

Un représentant de la Maison ouverte de Jérusalem a déclaré à la chaine que " nous voulons déplacer l’attention sur Jérusalem et transformer la capitale en scène principale ", tout en ajoutant que " c’est une mesure très importante et nous la préserverons dans le secret pour qu’elle ne soit pas contrecarrée ".

Une source anonyme proche du projet a également déclaré à la Deuxième chaîne que " l’initiative renforce l’aspect de protestation pour la communauté " et n’a pas pour objectif de " nuire à la tradition de la marche à Tel Aviv ".

Pendant la Gay Pride 2015 de Jérusalem, Shira Banki, 16 ans, avait été assassinée et plusieurs autres personnes avaient été blessées par Yishai Schlissel.

L’attaque de Schlissel pendant la parade avait eu lieu quelques semaines à peine après la sortie de prison du Juif ultra-orthodoxe, qui venait de purger une peine de dix ans de détention pour une attaque similaire, mais non mortelle, pendant la Gay Pride 2005, où il avait poignardé trois personnes.

Source : Times of Israel