MADO S’EXPOSE…

Pour les 15 ans du Cabaret Mado

Mado Lamotte
Commentaires
Mado est au boutte

Je vous en ai parlé en début d’année, 2017 sera et est déjà une année riche en rebondissements dans ma carrière de reine des nuits de Montréal. En juillet je fêterai mes 30 ans de carrière ( on en reparlera cet été ) et en ce beau mois de mai mon cabaret fête ses 15 ans d’existence. C’est pas moi qui aurait pu prédire ça en ce 2 mai 2002 où je me lançais tête première dans cette belle aventure qui m’en a fait voir, jusqu’à aujourd’hui, de toutes les couleurs. Et que de beaux moments et que de folies j’ai vécus dans mon royaume en 15 ans. J’ai vu naitre et disparaitre une bonne centaine de drags queens, à peu près toute la communauté artistique du grand Montréal est passée y faire son tour, de Michèle Richard à Michel Tremblay en passant par Marie-Mai et Lara Fabian, on a même vu de la vedette internationale traverser les portes de mon temple de la drag queen, pour ne nommer que Samantha Fox et les Pet Shop Boys et je ne compte plus le nombre de beaux garçons que j’ai frenchés en 15 ans! Et si je compte une moyenne de 1000 clients qui foulent le sol de mon cabaret chaque semaine depuis 15 ans, je dois être à la veille de frôler le million de spectateurs. C’est comme si j’avais rempli le stade olympique 20 fois! Tiens toé, Céline ! Si la tendance et l’achalandage se maintiennent, je devrais être bonne pour fêter les 25 ans de mon cabaret en 2027, la même année où on installera la première colonie humaine sur Mars. Ouen ben, moi qui avais prévu déménager dans un pays chaud avant mes 30 ans (oui j’ai et j’aurai toujours 29 ans) ça ne risque pas d’arriver cette année encore. Au pire, je ferai comme nos vieilles vedettes québécoises et j’irai chanter dans les campings en Floride pendant l’hiver. Si vous le voulez bien, je vais laisser parler quelques images souvenirs à la place car ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots… ou mille images valent une seule Mado ! On se donne rendez-vous, le jeudi 4 mai, pour fêter en grand les 15 ans de mon bébé devenu adolescent. 


  1. Mado Passe partoutOn en a fait des niaiseries en 15 ans. Ici, je suis avec Dream et Michel Dorion pour un hommage fou à Passe Partout. 
  2. Mado et nanaJ’adore déconner avec Nana, ma grande chum de scène depuis 25 ans, la reine du Broadway et de la comédie. C’est de loin la drag queen la plus drôle que je connaisse.
  3. We love rock’n rollJ’ai passé ma vie à dire que ma sœur Nicole était quétaine. J’avais oublié que c’est aussi elle la rockeuse de la famille. We love rock’n roll !
  4.  Mado et MiklosSonny and Cher ? Non, Mado et Miklos. Les premières années avec Miklos comme co-animatrice furent parmi les plus mémorables du cabaret. Je m’ennuie de ce grand artiste aux talents multiples. 
  5. Belles SoeursOn a fait des centaines de shows à thème mais cet hommage aux Belles Sœurs fait partie des annales des meilleurs shows du cabaret.
  6. Rainbow Pas facile de me cloner. J’ai déjà ma statue de cire au musée Grévin mais j’avais jamais eu un vrai sosie en chair et en os. Bravo Rainbow pour ce clone des plus réussis.   
  7. Cassidy, Tracy, Gisèle, Rita, Marla, Peggy, Prudence et Phoenix.Une belle pizza de drags queens : Cassidy, Tracy, Gisèle, Rita, Marla, Peggy, Prudence et Phoenix. Une maudite belle gang qui s’enrichit de nouveaux talents année après année. Le cabaret Mado c’est ma famille et toute ma raison de continuer à faire le métier que j’adore.