Casa grecque

Toujours une valeur sûre

Daniel Rolland
Commentaires
Steak

Parmi les établissements phares en restauration, la chaîne la Casa grecque conserve toujours son rang comme endroit où on mange bien et où l’addition demeure modeste. L’équation parfaite pour une formule gagnante.

Brochette de pouletIl y a deux étés de cela j’étais en compagnie du réputé peintre français Jacques Lamotte et c’était à mon tour de le gâter, lui et son agente, de surcroît restauratrice en Alsace. Et soyons honnête, quand on doit régler l’ardoise on cherche toujours l’endroit où ce sera bon et qui ne va pas chauffer notre carte de crédit à blanc. Je les emmenai donc à la Casa grecque de la rue Prince-Arthur. C’était l’été, il faisait superbement beau et la terrasse de l’endroit est prisée du public comme ce n’est pas permis. Jetant un coup d’œil sur la carte, ils n’en revenaient pas des prix pratiqués, si peu chers. Ils optèrent pour des grillades. Ils ne furent pas au bout de leurs surprises. Cuites à point avec de bons légumes d’accompagnement et précédées en entrée d’une salade au saumon fumée, ce fut l’enthousiasme pour les distingués convives.
 
La stabilité en cuisine
J’y suis retourné pour les fins de ce reportage et encore là, le charme opère parce que vous n’avez jamais de mauvaises surprises. C’est toujours la stabilité en cuisine ce qui fait souvent défaut à des restaurants branchés pour cause de trop changements de chefs. On vient une fois, on est ravi et ensuite c’est la déception. Jamais vous ne verrez cela à la Casa grecque qui a construit sa réputation sur un menu solide qui change très peu. « Nous avons été les pionniers à Montréal de la formule “Apportez votre vin”» nous dit Peter Mardakis, porte-parole de la chaîne et responsable du marketing. «La Casa grecque a été fondée en 1980 et nous avons maintenant 31 succursales et une 32e qui ouvrira ses portes à Mirabel. Les fondateurs sont toujours en poste après toutes ces années. Et pour la succursale Prince-Arthur on s’est associé depuis peu avec Foodora. Maintenant on peut faire livrer vos plats préférés dans les secteurs du Vieux-Montréal, du centre-ville, du Mile-End, du Plateau et de Griffintown. Et l’accueil réservé à ce nouveau ser-vice est fantastique » 
 
Des plats en  vedette
Il y a des combinaisons économiques qui plaisent énormément quand votre petit cochon est presque à sec et que vous ne voulez pas demeurer enfermé à la maison, avec comme un goût de changer d’air. Sur fond d’airs de ballades grecques et sirtaki, on peut déguster un des plats qui sort le plus en cuisine, la fameuse entrecôte grillée AAA et ou la combinaison Terre et Mer pour les bonnes fourchettes. Et on ne parle pas des renommées brochettes. Et maintenant, à proximité de la succursale vous avez des dépanneurs qui ont flairé la bonne affaire et qui présentent un excellent assortiment de vins, même un brin sophistiqués et il y a une succursale de la SAQ à quelques pas, rue Saint-Denis. De quoi faire bombance pour  presque rien. Je reviens sur l’aspect économique car il y a trop de restaurants dans l’air du temps qui abusent en raison de leur notoriété, genre des gnocchis à la carte pour 26 dollars... Vous ne verrez jamais ce genre de situation à la Casa grecque. D’où la raison pour laquelle, alors que bien des restaurateurs attendent le client, eux ne désemplissent pas. 
 
Casa grecque. 200 rue Prince-Arthur E. Tél. (514) 842 6098    www.casagrecque.ca