Gala phénicia

L’ART GUÉRISSEUR pour le Phénicia Inspiration 2017

Michel Joanny-Furtin
Commentaires
Gala phénicia
Collectionneurs d’art, Earl Pinchuk et Gary Blair ont créé la «Fondation de l’art pour la guérison» en 2002 pour simplement habiller de beauté et de créativité les chambres des hôpitaux afin de redonner espoir et sérénité aux usagers qu’ils soient patients ou employés ! Pour cela, ils recevront le Phénicia Inspiration lors du prochain Gala Phénicia le 25 mai prochain..
 

La Fondation de l’art pour la guérison intègre le pouvoir guérisseur de l’art dans les hôpitaux et autres centres de soins, transformant ainsi ces lieux sans âme en environnements inspirants qui offrent aux patients, à leurs familles et aux soignants un sentiment d’espoir et de sérénité transmis par la beauté des œuvres d’art. « Ainsi en quinze ans, notre Fondation a installé 10 500 tableaux et photos, des œuvres exposées dans 78 institutions réparties dans cinq provinces au Canada, dont la plupart au Québec », détaillent Earl et Gary lequel ajoute : « et nous venons d’installer une œuvre à l’hôpital Robert-Debré de Paris ! »
 
« Toutes les œuvres sont des dons et ne sont jamais anonymes », précise Earl. « Les centres de soins en deviennent les propriétaires. C’était trop compliqué en termes d’assurances si nous devions gérer des prêts d’œuvres. Et pour les artistes, c’est une belle opportunité pour faire connaitre leurs œuvres et leur nom dans un lieu public, tout en contribuant ainsi au bien être des patients et à la société. »
Par le bouche à oreille
 
« Il faut savoir que les œuvres sont vissées aux murs et selon des conditions techniques qui tiennent compte de l’activité de l’espace consacré à l’exposition : circulation des lits, du personnel et des équipements, entretien, etc. », rappelle Earl Pinchuk. C’est aussi une question de sécurité puisque certaines œuvres ont une grande valeur. Dans tout ce réseau de centres médicaux, on trouve des œuvres d’artistes réputés comme, entre autres, Riopelle, Goya, Marcel Barbeau, Marcelle Ferron, Claude Bibeau, Albert Dumouchel, Monique Harvey, Isabelle Hayeur, etc.
 
« Certains espaces ont d’ailleurs été aménagés comme des galeries avec une présentation biographique de l’artiste », explique Gary Blair. Certains patients ou leurs familles ont même contacté les artistes par notre intermédiaire pour suivre leur production artistique, voire acquérir d’autres œuvres et nous sommes très heureux de ces rapprochements auxquels nous avons pu contribuer. »
 
« Nous sommes très honorés de recevoir ce prix », affirme le couple de collectionneurs. « Ce qui est important et significatif, reprend Earl, c’est que nous n’avons jamais sollicité aucun lieu ni institution sociale ou médicale. Tout s’est fait par le bouche à oreille ! De plus, nous avons visité et fréquenté de nombreuses institutions, notamment dans des régions éloignées des métropoles. Or, nous nous y sommes toujours rendus en couple, un couple gai, et jamais nous n’avons entendu ou observé un quelconque commentaire négatif ni aucune attitude homophobe à notre égard… »
 
Le Phénicia Inspiration
Steve Foster, président de la Chambre de commerce LGBT du Québec a d’ailleurs écrit à Earl et Gary combien ce prix était mérité : « il soulignera votre implication et à votre amour du prochain, en faisant de votre fondation un organisme inestimable dans la vie de qui doit composer avec la maladie dans des milieux de soins souvent austères. À travers les années, votre passion a su rallier les artistes, les gens d’affaires, les établissements de santé afin d’offrir des environnements qui célèbrent la vie. La communauté d’affaires LGBT a besoin de modèles inspirants, d’où l’importance de reconnaitre votre apport à l’édification d’une société toujours meilleure. »
6 Michel JOanny Furtin  
 
 
13e GALA?PHÉNICIA : jeudi 25 mai, dès 18h.
Chambre de commerce LGBT Québec T. 514 522 1885 
Plus de détails sur galaphenicia.org
cclgbtq.org


 

  Envoyer cet article

Gala phénicia

Gala phénicia

L’ART GUÉRISSEUR pour le Phénicia Inspiration 2017

La Fondation de l’art pour la guérison intègre le pouvoir guérisseur de l’art dans les hôpitaux et a (...)

Publié le 21 avril 2017

par Michel Joanny-Furtin