Attentat en France

Xavier Jugelé, le policier assassiné sur les Champs-Élysée, était un militant gai

L'agence AFP
Commentaires

Le policier de 37 ans assassiné sur les Champs-Elysées, jeudi soir, était gai et militait notamment au sein de l'association LGBT des policiers et gendarmes Flag!. 

Originaire du Loir-et-Cher, Xavier Jugelé avait fait toute sa carrière policière à Paris. Ce gardien de la paix, allait quitter la direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) pour rejoindre la police judiciaire. Il venait même d'organiser son pot de départ. 

En couple et Pacsé avec son compagnon, il militait depuis plusieurs années au sein de l'association Flag! qui regroupe policiers et gendarmes LGBT. 

Le président de l'association Michaël Bucheron s'est déclaré «bouleversé par la mort de [s]on collègue». L'association confie recevoir depuis jeudi soir «beaucoup de messages de soutien, d'émotion et de condoléances», adressés à l'association et au compagnon de Xavier qui également membre de Falg !.

Xavier Jugelé était en pause dans un fourgon de service avec ses collègues lorsqu'il a été assassiné jeudi soir, sur l'avenue des Champs-Elysées. Il était en faction pour protéger un centre culturel turc. L'attentat a été revendiqué par Daesh. 

Un hommage national doit lui être rendu mardi prochain à la préfecture de police de Paris en présence de François Hollande. Le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl a également salué la mémoire du policier, ajoutant lors d'une conférence de presse : "Il avait l'avenir devant lui, il est mort parce qu'il a fait son devoir, c'est à dire assurer la protection des Français." 

L’APGL a souhaité saluer "le travail remarquable de l’association FLAG, association des policiers et gendarmes LGBT, dont ce policier était membre". "La bête hideuse du terrorisme frappe aveuglement tous les Français.e.s ; montrons-lui que quels que soient notre sexe, origine, orientation sexuelle, religion, … nous sommes unis et solidaires contre sa barbarie", écrit l'Association des parents et futurs parents dans un communiqué.