Manoir Maplewood à Waterloo

Le Manoir Maplewood, havre de sérénité

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Trouver à moins d'une heure de Montréal un lieu dans un décor enchanteur et offrant le confort, la bonne cuisine, et surtout la chaleur de l'hospitalité n'est pas toujours chose facile. C'est ce qu'offre le Manoir Maplewood, situé sur une colline qui domine la petite ville de Waterloo. Un endroit pour refaire le plein d'énergie en se faisant choyer.

Construit en 1864 par le magnat québécois des chemins-de-fer, Asa Belknap Foster, cette résidence luxueuse revêt des airs d'hôtel particulier à l'européenne. L'homme d'affaires souhaitait pouvoir héberger ses invités avec tout le confort et les services d'un grand hôtel. Vendu à la Congrégation religieuse des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie il sera alors transformé en couvent et en éta-blissement d'enseignement pour les jeunes filles de la haute bourgeoisie locale. En 1989, le couvent fermera ses portes et l'immense demeure restera à l'abandon jusqu'au rachat en 2012 par les actuels propriétaires qui lui redonneront une troisième vie.

«Bien sûr, nous avons fait beaucoup de rénovations, le manoir était resté à l'abandon pendant des années, mais le plus extraordinaire, c'est que sa configuration et la disposition des pièces n'avaient pas changé depuis sa construction», avance la copropriétaire et hôtesse des lieux, Valérie Arseneau, et nous avons les 10 chambres qui existaient du temps de M. Foster».

Aujourd'hui le manoir a gardé son parfum historique tout en ayant été modernisé et agencé pour correspondre aux attentes et aux goûts d'aujourd'hui et contentera les plus difficiles. Aussi bien les chambres, que les espaces communs, ou encore les jardins, sans oublier la bonne table, tout a été pensé et conçu pour le bien être des invités qui vivront ainsi une expérience privilégiée proche de ce que l'on retrouve dans les Relais et Châteaux. Mais le petit plus, ou plutôt le grand plus, c'est l'accent mis sur l'accueil par les propriétaires. Ils sont présents quotidiennement, s'enquièrent de votre bien-être, et sont une minae d'informations pour celles et ceux qui veulent découvrir ce coin du Québec, situé au coeur des Cantons de l'Est et proches de tout ce qui fait le charme, la spécificité et la beauté de la région.

À vélo, l'ancienne voie ferrée construite par M. Foster passe par Waterloo, à pied ou en auto, les conseils seront donnés pour visiter les environs, Valérie Arseneau étant une mine d'informations sur cette région qu'elle affectionne particulièrement.

Soulignons-le, et bien sûr en avertissant à l'avance les hôtes de cette fabuleuse demeure, les petits chiens sont admis et ont droit aussi un traitement royal dans les chambres où ils sont acceptés. Et puis, si l'on tient à se ressourcer sans trop bouger, le jardin du Manoir, sa piscine et autres facilités permettent de réellement décompresser avant de passer... à table. D'ailleurs, les commentaires des visiteurs sur internet sont élogieux (j'ai vérifié) et si vous n'êtes pas encore convaincu, une visite du site du Manoir Maplewood finira de vous séduire.

MANOIR MAPPLEWOOD 26 rue Clark, Waterloo (Québec) J0E 2N0 www.manoirmaplewood.com