Pharmaprix Village

Une pharmacie lutte contre la transphobie

André-Constantin Passiour
Commentaires
campagne de la Fondation émergence

«Accepté(e)» peu importe le genre» ou encore «Respecté(e) peu importe le genre», «Pharmaprix Van Hoenacker Tremblay est fier de s’engager dans la lutte contre la transphobie», ce sont les messages que vous verrez sur de grandes affiches dans les vitrines des deux succursales de cette pharmacie, soit dans le Village et sur le Plateau. C’est que ce Pharmaprix participe à la campagne «Peu importe le genre» de la Fondation Émergence lancée le 28 mars dernier. Ainsi, on peut voir les visages de deux employés, Say Sombann et Daven-roath Sek

«Il y a quelques mois, j'ai eu l'honneur d'être nommé gouverneur par la Fondation Émergence, explique le pharmacien Pierre-Benoît Tremblay. Lors de mes nombreuses discussions avec son directeur général, Laurent Breault, pour en apprendre davantage sur la fondation et sur les façons dont je pouvais la soutenir, ce dernier m'a parlé de leur campagne grand public 2017 appelée ‘’Peu importe le genre’’ et visant à mettre en lumière certains enjeux que vivent les personnes trans et sur la fluidité du genre. J'ai été tout de suite séduit par cette création de l'agence lg2 et, comme première action concrète en tant que gouverneur, je me suis dit : pourquoi ne pas personnaliser cette campagne en allant chercher deux de nos employés qui vivent cette réalité ? Je suis allé donc voir Neahry (Daven-roath) et Say pour leur proposer le projet ! Neahry m'a dit : ‘’ça me tente, donne-moi 24 heures, j'en parle à ma blonde’’. Say m'a dit : ‘’ça me tente, donne-moi 24 heures, j'en parle à mon chum’’. Et ils ont accepté ! J'étais extrêmement content. Je les remercie infiniment d'avoir accepté et pour leur générosité, pour leur courage et pour leur enthousiasme face à ce projet.»
 
Ainsi, si le milieu pharmaceutique est plutôt un univers assez conservateur, il n’en est pas ainsi pour le Pharmaprix Van Hoenacker Tremblay. «Les deux [employés] travaillent depuis quelques années pour nous. Nearhy (Daven-roath) est commis sur le plancher et complètera bientôt sa transition. Pour lui, c'est un pas majeur qu'il franchit en se dévoilant à tous. Say, est conseiller au département des cosmétiques. Ils sont tous les deux appréciés par leurs collègues et par la clientèle. Ce sont des modèles positifs et comme Éric [Van Hoenacker, l’autre propriétaire] et moi-même sommes très fiers d'offrir, au sein de la bannière Pharmaprix, un environnement où la diversité est valorisée, ce fut un plaisir de les reconnaître auprès de tous dans le cadre de cette campagne», poursuit M. Tremblay.
 
Pour en savoir plus sur les deux commis, nous leur avons posé quelques questions...
 
À quelle succursale travaillez-vous et depuis combien de temps ?
 
Say Sombann : Je travaille au Pharmaprix du Village depuis déjà 5 ans. 
 
Daven-roath Sek : Je travaille au Pharmaprix, au 3861 boul. Saint-Laurent depuis bientôt 6 ans. 
 
Qu’est-ce qui a fait que vous participez à cette campagne de la Fondation Émergence ?
 
Say : Avec l'approche de Pierre-Benoît, j’ai saisi cette chance de pouvoir m'impliquer dans un combat pour un monde meilleur, qui est pour moi un monde sans discrimination, sans haine et sans intimidation.
 
Daven-roath : J'ai trouvé l'idée intéressante et puisque le thème me concerne, j'ai donc accepté. J'ai aussi vu l'occasion de prendre ça comme un défi puisque je suis quelqu'un de timide. 
 
Comment est-ce que vous vous identifiez : transgenre, gai, etc. ?
 
Say : Je m’identifie comme gai. 
 
Daven-roath : Je suis transgenre (FTM).
 
Est-ce que vous avez déjà subi de la discrimination dans votre vie en raison de votre orientation de genre ou d’identité sexuelle (par des collègues de travail, des clients, à l’école, sur la rue, etc.) ?
 
Say : Oui, je pense qu'on est tous passé par là, peu importe l’environnement, il est important, justement, de continuer à sensibiliser le monde. 
 
Daven-roath : Non, heureusement. 
 
Justement, comment cela se passe-t-il à la pharmacie ?
 
Say : C’est le meilleur des mondes !! Quand les clients franchissent les portes de la pharmacie, ils sont heureux d'être là et ils en sortent choyés, fiers dans leur peau, les clients de la pharmacie sont ouverts et réceptifs. 
 
Daven-roath : Tout se passe très bien et ce, depuis le début. On m’a toujours respecté et accepté pour qui je suis.
 
D’autres commentaires ?
 
Say : Oui, il est crucial de sensibiliser le monde et faire comprendre que peu importe la différence d'une personne, c'est tolérance zéro pour des actes ou des paroles qui blessent, qui offensent, car chaque personne possède son histoire propre et chaque personne est unique en son genre. 
 
Mais comment cette campagne a-t-elle été reçu par les employés, par la clientèle et par les autres pharmaciens ? «Les affiches venant d'être installées, je n'ai pas encore eu de commentaires de la part des autres pharmaciens propriétaires. Quelques commentaires, tous très positifs, de la part de la clientèle et de nombreux commentaires des employés, eux aussi tous très positifs ! Les employés semblent très fiers de voir leurs collègues participer à cette campagne. C'est vraiment une belle opportunité de célébrer la différence et de resserrer les liens», évoque Pierre-Benoît Tremblay. 
 
Pharmaprix Van Hoenacker Tremblay
901, rue Sainte-Catherine Est, Montréal. T. 514-842-4915  /   
3661, boul. Saint-Laurent, Montréal. T. 514-844-3550.