À compter du 14 juin

Un été sur les planches avec Footloose pour Philippe Touzel

Olivier Gagnon
Commentaires
Philippe Touzel

Suivant les succès de Mary Poppins (2016) et Grease (2015), le festival Juste pour rire programme cet été une adaptation québécoise de Footloose, inspirée du spectacle présenté sur Broadway en 1998 et du film culte des années 80 du même nom. Philippe Touzel (Grease, La Mélodie du Bonheur, La Voix 2014, Phénomia), lui-même fan de théâtre musical depuis son enfance, tient le rôle principal de spectacle présenté à compter du 14 juin au Théâtre Saint-Denis. Alors que la troupe est plongée dans les répétitions, Fugues en a profité pour s‘entretenir avec le jeune homme pour en apprendre davantage sur son personnage et sa préparation pour un premier rôle de cette envergure.  

Il ne fait aucun doute que Footloose est un des piliers de la culture pop – peux-tu nous résumer l’histoire de ton personnage?
Je joue le rôle de Ren MacCormack, un jeune Montréalais qui devra quitter la ville avec sa mère alors que son père les a quittés. Pour se sortir de la misère, ils devront déménager à Batoche, un petit village francophone de la Saskatchewan. Arrivé là-bas, il se sentira rapidement opprimé par un révérend qui préfère garder le village dans la noirceur. On peut souvent penser que Ren est un bum, mais c’est loin de là – c’est l’image que les habitants fermés d’esprit lui donnent. Au final, Ren est un gars super intelligent, sociable, qui aime la vie. De plus, il s’agit d’un rôle qui était sur ma liste de souhaits des rôles que je voulais tenir dans ma vie!
 
On sait que l’histoire est basée sur des faits réels qui sont survenus à la fin des années 70. Quelle est l’adaptation que vous avez dû faire?
L’histoire demeure dans les années 80, parce qu’il fallait respecter le contexte de l’histoire. Avec le web et les médias sociaux d’aujourd’hui, un village complet ne pourrait pas être contrôlé par un révérend! 
 
Tu as le premier rôle du spectacle – qu’est-ce que ça représente comme préparation pour toi, tant au niveau physique, technique que psychologique?
La discipline pour faire du théâtre musical pourrait se comparer à celle d’un athlète, puisqu’il faut être en forme pour danser, chanter et jouer sur scène pendant deux heures. Les répétitions ont débuté début avril, mais de mon côté, j’ai suivi des formations de danse durant l’hiver afin d’être vraiment au même niveau que le reste de la troupe. Cependant, je pense que peu importe le rôle que tu occupes dans ce genre de show, tu dois prendre ça au sérieux et travailler fort! 
 
Quelles sont tes forces à ce stade-ci, et quels sont les éléments sur lesquels tu travailleras jusqu’à la première?
J’ai toujours eu une base en danse dans tous les autres spectacles sur lesquels j’ai travaillé, mais c’est vraiment l’aspect sur lequel je devais plus travailler pour Footloose. Cependant, lorsqu’on arrive en répétition, c’est vraiment là que le vrai travail est réalisé -  le défi étant de ne pas délaisser les autres disciplines lorsqu’on travaille sur portion la danse ou le chant d’un numéro. 
 
Peux-tu me glisser quelques mots sur les gens qui seront sur scène avec toi?
Nous sommes 31 personnes sur scène, dont 11 danseurs professionnels, et je partage la tête d’affiche avec Éléonore Lagacé, avec qui j’ai fait la Voix en 2014 et qui a participé à Grease. Avec le processus d’audition de Serge, on peut voir de nouveaux visages dans la pièce et même s’ils ne sont pas encore connus du grand public, ce sont vraiment eux qui sont les meilleurs pour les rôles qu’ils campent.  
 
C’est comment, travailler avec Serge Postigo? On s’entend qu’il n’est pas à ses premières armes en la matière… 
C’est vraiment hot de travailler avec Serge! J’étais déjà fan de ce qu’il avait réalisé pour Mary Poppins et j’avais entendu parler de sa rigueur dans le travail, ce qui me plait beaucoup. On travaille ensemble et j’ai souvent des frissons – il amène vraiment le théâtre musical ailleurs et je crois sincèrement et en toute humilité qu’on accote le niveau de Broadway avec lui. C’est vraiment un plaisir de travailler avec un leader comme lui. 
 
Ton CV s’oriente particulièrement sur le jeu et la comédie musicale – te vois-tu continuer longtemps dans cette voie? 
Si je peux vivre de ça toute ma vie, ça sera parfait pour moi! J’ai toujours été pris entre le désir de jouer et de chanter; avec le théâtre musical, je fais les deux, en plus de danser. C’est vraiment l’emploi parfait pour moi! 
 
En terminant, y’a-t-il d’autres projets auxquels tu participes que nous devrions surveiller?
Tout juste avant de plancher sur la comédie musicale, j’ai participé à une websérie qui devrait sortir cet été sur TV5 et tou.tv, Polyvalente. Mais pour le moment, je suis à 100 % sur Footloose jusqu’à la première du 14 juin! 
 
 
FOOTLOOSE dès le 14 juin au Théâtre Saint-Denis. Billets : HAHAHA.com