TOURNOI MULTISPORTS INTERNATIONAL

Les Outgames de Miami annulés dans le chaos

L'équipe de rédaction
Commentaires

Pour tous les sportifs qui se sont rendus ou se rendaient à Miami pour participer aux 4es World OutGames, c’est la catastrophe. La plupart ont appris le vendredi 26 mai, l’annulation des jeux devant s’ouvrir ce samedi 27 mai. La ville de Miami s’assure toutefois que certains tournois aient lieu…


Les participants ont appris la nouvelle via un simple post sur la page Facebook de cette compétition LGBT internationale multisports qui en était à sa 4e édition. Au même moment, via courriel, les athlètes continuaient à recevoir les confirmations de dates et de lieu où se tiendraient les competitions auxquelles ils étaient inscrits et l’endroit pour récupérer les accréditations, etc.

Dans le court communiqué des organisateurs des World Outgames de Miami, diffusé sur Facebook, on peut lire que bien que la majorité des compétitions sont annulées, des épreuves sont toutefois maintenues: natation, danse et football, ainsi que les événements culturels, sans toutefois indiquer la marche à suivre.  Un véritable chaos.

Heureusement, devant le fiasco, la ville de Miami a pris l’initiative de tenter de sauver le plus grand nombre possible d’événements athlétiques. En collaboration avec l’office de Tourisme, le département des Parcs et des activités récréatives de la vile (et ses employés) a confirmé dans les dernières 24 heures que les competitions de hockey sur gazon, de soccer, de basketball, de volleyball allaient se tenir, selon un nouvel horaire qui vient d’être dévoilé. D’autres sports devraient s’ajouter à cette liste dans les prochaines heures, indique-t-on.

Sur les 10 000 athlètes qu’on avait d’abord espéré attirer en Floride, seules 2000 inscriptions avaient été enregistrées, il  y a un mois. Les organisateurs, questionnés par les médias, avaient alors pourtant promis qu’ils n’annuleraient pas la manifestation, et ce, sous aucun prétexte. «Au pire, certaines compétitions n’ayant pas obtenu suffisamment d’inscriptions pourraient être annulées, mais dans ce cas les participants seront avertis à l’avance», avait-on assuré.

Le procureur du comté de Miami-Dade, l’agglomération métropolitaine de Miami, a annoncé qu’une enquête pour fraude sera déclenchée concernant l’utilisation des fonds qui ont été versés au comité organisateur.

Mais la mauvaise gestion de ce comité pourrait faire encore plus mal. Comme l’indique le site spécialisé OuSports, ce fiasco pourrait causer la disparition des OutGames, structure rivale des GayGames qui sont eux-mêmes confrontés à une baisse régulière de participation. Après les sommets de New York, Amsterdam et Sydney, les GayGames, ont attiré 11 500 participants à Chicago (en 2006), 9500 à Cologne (en 2010) et un peu moins de 8000 à Cleveland, il y a 3 ans. La prochaine édition doit se tenir à Paris, l’an prochain, et les organisateurs sont encore confiants de susciter un peu plus de 15 000 inscriptions. Nous leur souhaitons sincèrement une bien meilleure coordination et le soutien des commanditaires, véritable nerf de la guerre pour ces événements d’envergure internationale

Outsports note toutefois que si les Outgames et les Gaygames LGBT remportent moins l’adhésion, des compétitions locales régulières tirent mieux leur épingle du jeu. Ainsi le Sin City Shootout, une compétition multisports locale qui se tient chaque année en janvier à Las Vegas, maintiendrait une participation de quelque 7000 athlètes depuis plusieurs années.

La disparition des Outgames pourrait toutefois favoriser une remontée des GayGames. Nous serons fixés sur cette question à Paris, du 4 au 12 août 2018.