Film d'animation

In a Heartbeat: l'homosexualité au coeur d'un joli film d'animation

Nicolas Lavallée
Commentaires

Rarement évoquée dans les objets culturels destinés aux enfants, l'homosexualité est au coeur d'un court métrage d'animation qui pourrait bien éduquer les petits comme les grands. Réalisé par deux étudiants, "In a Heartbeat" a battu tous les records sur la plateforme de crowfunding Kickstarter.


Pas encore terminé, pas encore diffusé, mais déjà encensé. In a Heartbeat, court-métrage d'animation imaginé par Beth Davis et Esteban Bravo, étudiants en animation informatique à l'Université Ringling en Floride, raconte les prémices d'une romance entre deux collégiens. Un projet de fin d'études touchant qui aurait pu ne jamais faire parler de lui au-delà des murs de l'école mais qui s'est finalement peu à peu mué en phénomène du web. C'est ainsi qu'en novembre dernier, les deux étudiants ont eu l'idée de lancer une campagne de financement participatif sur Kickstarter pour les aider dans la production. Bien leur en a pris. En trois heures seulement, Beth et Esteban avaient atteint les 3 000 dollars souhaités. Mieux, leur campagne a finalement engrangé près de 5 fois plus.

Cet engouement, les réalisateurs l'analysent simplement : «"L'homosexualité est un sujet qui n'a pas été très exploré dans l'animation informatique». Plus largement, on pourrait même aller jusqu'à dire que la communauté LGBTQ est quasi absente des objets culturels destinés aux plus jeunes. Un "possible" couple de lesbiennes dans Le monde de Dory, une oeillade furtive entre deux garçons dans la version live de La belle et la bête, s'il y a représentation à l'écran, elle reste quasi invisible. Du côté des albums jeunesse, des efforts ont été faits pour expliquer en douceur l'homoparentalité aux enfants. Mais la relation amoureuse en elle-même entre deux personnes du même sexe reste taboue. En décrivant le coup de foudre d'un garçon pour un camarade de classe avec poésie, tendresse et humour, In a Heartbeat offre enfin aux enfants homosexuels des personnages auxquels s'identifier.

Tout juste postée sur Internet, la bande-annonce du court-métrage d'animation a touché au coeur la communauté LGBTQ. On y découvre ainsi Sherwin, un collégien discret sorti malgré lui du placard lorsque son coeur s'échappe pour suivre Jonathan, le garçon de ses rêves. «Nous voulions faire passer un message d'amour et d'acceptation de soi aux enfants et aux jeunes qui luttent contre leur sexualité comme Sherwin», ont encore expliqué Beth Davis et Esteban Bravo. Un dessin-animé sensible donc, mais aussi éducatif. 

In a Heartbeat sera mis en ligne cet été. D'ici là, les fans ont déjà trouvé comment faire vivre Sherwin et Jonathan. Sur Instagram et Tumblr, les deux héros sont ainsi au coeur de nombreuses mises en scène artistiques. Preuve que le sujet est important pour nombre de jeunes gens. De leur côté, les réalisateurs ont commenté : «Nous avons été très touchés par les retours que nous avons eu jusqu'ici et nous sommes heureux de savoir que notre projet a déjà eu un impact positif sur tellement de personnes. Cela nous prouve qu'il y a une envie et un besoin de la part du public de voir les thèmes LGBTQ traités de façon légère et positive. Nous espérons que dans le futur, des films de ce genre seront plus facilement acceptés et produits».