Homophobie

La Malaisie lance un concours de vidéos pour «éviter l'homosexualité»

L'agence AFP
Commentaires

Kuala Lumpur lance une grande opération pour encourager les " pratiques de vie saine ", en expliquant notamment comment " éviter " les relations homosexuelles. 

 

La Malaisie continue de discriminer sévèrement les homosexuels. Le gouvernement malaisien vient de lancer un concours de vidéos sur " les pratiques de vie saine " offrant notamment jusqu'à 1000 dollars aux meilleures films expliquant comment " éviter " l'homosexualité, selon le site du ministère de la Santé. 

Selon le règlement de ce concours, les vidéos devront montrer comment " prévenir l'homosexualité, la contrôler, et obtenir de l'aide ", ainsi que "les problèmes et les conséquences" de ce que le concours qualifie de "confusion des genres ". 

Les militants pour les droits des homosexuels ont immédiatement condamné l'initiative. Ils dénoncent une attitude de plus en plus hostile à l'égard de la communauté gay, dans ce pays majoritairement musulman mais longtemps connu pour sa modération et sa tolérance.

Un long feuilleton de discriminations : L'homosexualité est officiellement interdite en Malaisie. Elle peut être punie de peine jusqu'à 20 ans de prison, châtiment corporel ou amendes. Les pouvoirs publics ont également défini des signes d'homosexualité chez les garçons (préférences pour les chemises serrées, les chemises avec des cols en V et les grands sacs à main) comme les filles (rester et dormir en compagnie de femmes).

En 2011, des camps pour " apprendre à devenir des hommes " avaient également été organisés pour les garçons " efféminés ". A l'époque, cela avait suscité une vive émotion au sein des organisations de défense des droits de l'homme. Autre exemple, plus récent : en mars dernier, le film de Disney La Belle et la Bête avait été un temps menacé par la censure à cause " d'un moment gay ". Il était finalement sorti en salles avec une interdiction aux moins de 13 ans.