Winnipeg / Manitoba

Une arrestation lors de la toute première Marche transgenre à Winnipeg

Collaboration Spéciale
Commentaires

Une personne a été arrêtée par la police après une altercation lors de la toute première marche de la communauté transgenre à Winnipeg samedi.

Une marée humaine multicolore de plusieurs centaines de personnes s’était formée devant le palais législatif du Manitoba pour l’événement, organisé dans le cadre du Festival de la fierté de Winnipeg. Les participants se sont ensuite déplacés sur l’avenue Broadway jusqu’à La Fourche où des performances musicales ont eu lieu. 

Mais avant que le cortège se mette en marche, vers midi, un groupe de manifestants qui protestaient contre une motion du gouvernement fédéral anti-islamophobie sont venus perturber l'événement. Des échanges verbaux ont éclaté entre les deux groupes. Un participant à la marche transgenre de 22 ans, qui filmait la police avec son téléphone lors de cette altercation, a été arrêté. Une vidéo qui circule sur les médias sociaux montre cette arrestation. On voit notamment des policiers pousser le participant sur le capot d'une voiture. Une des organisatrices de cette première marche transgenre, Shandi Strong regrette cette arrestation ainsi que l'arrivée des autres manifestants.

« Quand des gens comme ça planifient de perturber un événement où les gens sont juste là pour célébrer les droits de la personne et pour se battre pour leurs droits, ça me désole », dit-elle.

À la suite à ces événements, elle estime qu'il y a encore place pour la sensibilisation. Cette arrestation survient aussi après de récents débats sur la participation des policiers aux festivités de la fierté. La personne arrêtée a été relâchée sous promesse de comparaître.

Cette marche était une première à Winnipeg : les membres de la communauté transgenre se rassemblaient pour faire la promotion de leurs droits et rappeler l'importance de leur combat. L’événement qui a attiré plus de monde que ne l’espéraient les organisateurs a aussi été l’occasion pour certains de sortir de l'ombre, alors que de nombreuses personnes transgenres sont encore très marginalisées. Le Festival de la fierté gaie de Winnipeg s’est achevé dimanche par un grand défilé.

Source : CBC/Radio-Canada