Russie

Les arguments homophobes de Poutine face à Oliver Stone

Yannick LeClerc
Commentaires

Dans un long entretien avec Oliver Stone, le président russe Vladimir Poutine a affirmé qu'il est de son "devoir" d'empêcher les homosexuels de se marier afin que les gens fassent plus de bébés. Entre autres déclarations du même ordre sur les questions LGBT.

Le président russe a fait cette déclaration dans un long entretien avec le réalisateur pro-russe Oliver Stone, diffusé sur Showtime aux États-Unis cette semaine (sur Crave au Canada).

Dans l'interview, Poutine explique la raison d'être de sa politique anti-LGBT: "Je peux vous dire ceci; en tant que chef de l'Etat aujourd'hui, je crois qu'il est de mon devoir de respecter les valeurs traditionnelles et les valeurs familiales. Pourquoi? Parce que les mariages homosexuels ne produiront aucun enfant. Dieu en a décidé ainsi, et nous devons nous préoccuper du taux de natalité dans notre pays. Nous devons renforcer les familles."

"Cela ne signifie pas qu'il doit y avoir une persécution contre quiconque, poursuit-il avant de s'opposer à l'adoption par les couples de même sexe, affirmant qu'il vaut mieux que les enfants grandissent dans une famille "traditionnelle".

"À mon avis, les enfants auront un choix plus libre lorsqu'ils deviendront adultes s'ils grandissent dans une famille traditionnelle", explique le dirigeant russe.

Concernant la situation des homosexuels en Russie, Vladimir Poutine affirme que le pays est "plutôt libéral". "Il n'y a pas de situation comme dans certains pays musulmans où les homosexuels font face à la peine de mort", se défend le président russe, osant ajouter "Nous n'avons aucune restriction ni harcèlement fondé sur le genre".

"Beaucoup de gens parlent explicitement de leur orientation sexuelle non traditionnelle, affirme même Poutine. Nous entretenons des relations avec eux et beaucoup d'entre eux atteignent des résultats remarquables dans leur activité ... ils obtiennent même des prix et des commandes de l'État pour leurs réalisations".

La Russie a adopté une loi contre la "propagande gay" en 2013, qui est régulièrement utilisée pour réprimer les personnes LGBT, mais Poutine insiste: "Le raisonnement derrière cette loi est de donner aux enfants l'occasion de grandir sans atteindre leur conscience. Lorsqu'ils grandissent, ils peuvent prendre une décision sur leur avenir, y compris privés et sexuels".

Vladimir Poutine suggère également qu'il refuserait de se doucher avec un homme gay dans l'interview. Dans une discussion sur l'armée, Stone lui demande: "Si vous vous trouvez dans un sous-marin avec un homme et vous savez qu'il est gay, y aurait-il un souci?". Poutine a répondu: "Eh bien, je préfère ne pas aller me doucher avec lui. Pourquoi le provoquer?".