Malaisie

Un adolescent battu pour être “trop efféminé” meurt des suites de ses blessures

Nicolas Lavallée
Commentaires

Cinq suspects âgé de 16 à 18 ans ont été arrêtés dans ce qui est maintenant considéré comme un meurtre.

Encore un adolescent décédé après s’être fait tabassé et violé par des jeunes qui le harcelaient depuis déjà quelques temps car il était trop efféminé. T. Nhaveen, 18 ans, est mort jeudi 15 juin dans l’après midi, cinq jours après avoir été trouvé inconscient dans un champs à George Town, en Malaisie, selon The Straits Time

L’horrible attaque s’est produite lorsque le jeune homme rentrait chez lui avec un ami samedi matin : un groupe de jeunes qu’il connaissait s’est jeté sur lui. S’en est suivi un déchaînement de violence. T. Nhaveen fut tabassé si violemment qu’il a souffert d’hémorragies internes dans le crâne. Mais la violence ne s’est pas arrêté à un seul passage à tabac : le jeune homme a aussi été brûlé dans le dos et sodomisé avec divers objets encore non identifiés.

Suite à cette agression à la violence décuplée, T. Nhaveen fut transporté à l’hôpital le plus proche, où il est tombé dans un profond coma et fut diagnostiqué en état de mort cérébrale. Son ami qui était avec lui lors de l’attaque a aussi était amené à l’hôpital, suite à de multiples coups reçus, notamment au visage. Après s’être fait opéré de l’oeil droit, son état semble s’être stabilisé, selon The Straits Time. 

Les funérailles de T. Nhaveen se sont déroulées ce vendredi à George Town : des centaines de personnes sont venues déposer des bouquets auprès du cercueil. D. Shanti, la mère du jeune homme décédé, a déclaré à la presse locale : “Mon fils est mort. Ne laissez plus cela arriver aux enfants de qui que ce soit.”

Cinq suspects liés à cette terrible agression ont donc été arrêtés.