Soutien – Gai écoute devient Interligne

Au revoir Gai Écoute, bonjour Interligne

Denis-Daniel Boullé
Commentaires

Gai Écoute fête ses 37 années d’existence. Mais depuis ces débuts, les défis ont changé, les problématiques aussi et la technologie a évolué. Gai Écoute s’est toujours adapté aux nouvelles réalités sauf que son nom ne représentait plus l’ensemble des services que l’organisme dispensait ni la diversité de la clientèle maintenant desservie. L’organisme après plusieurs mois de réflexion, puis plusieurs mois de travail, arrive aujourd’hui avec une toute nouvelle dénomination, un nouveau logo, et de nouvelles couleurs qui correspondent mieux à sa mission première qui, elle, n’a pas changé : être en première ligne pour celles et ceux qui se posent des questions sur leur orientation sexuelle et/ou leur genre, à leurs proches, mais aussi au personnel des milieux communautaires, scolaires, de la santé et des services sociaux. 

C’est presqu’en secret que l’équipe de Gai Écoute a convoqué des proches de l’organisme dans l’édifice de la banque TD boulevard René-Lévesque Ouest, pour dévoiler leur nouveau nom : Interligne, deux jours avant l’annonce officielle dans les médias, le 14 juin dernier.

Pour le Président d’Interligne, Robert Ausselin, tout comme pour le directeur général, Pascal Vaillancourt, il fallait que le nom et le logo soit emblématique de ce qu’est devenu l’organisme. « Gai Écoute, ce nom fonctionnait bien puisqu’à sa création, c’étaient surtout des hommes qui appelaient… par téléphone, explique Pascal Vaillancourt, lors de ce petit-déjeuner de présentation, et Écoute faisait référence au téléphone. Aujourd’hui, nous sommes contacté.es aussi bien par des hommes, des femmes, des personnes en questionnement sur leur genre, ou encore qui ne se reconnaissent pas dans le genre binaire. Il nous fallait démontrer cette inclusion. Tout comme les moyens d’entrer en contact ont changé, et grâce à la technologie, on peut communiquer autrement que par téléphone ».

 

Accompagnés dans leur démarche par l’agence de communication Magma, les responsables ont opté pour Interligne, en fait, pour toutes celles et ceux qui se trouveraient entre les normes établies traditionnelles. Nouveau nom, nouveau logo, et nouveau design inspiré du logo décliné sur les affiches, sur les fascicules, sur tous les documents provenant de l’organisme Interligne, qui a pour slogan : Parlons de la diversité sexuelle et de genre.

Face aux nouvelles réalités Interligne a mis sur pied un comité femmes et souhaite mettre l’accent sur les services destinés plus spécifiquement aux LGBTQ+ aîné.es, racialisé.es, etc. Rappelons que chaque année Gai Écoute reçoit plus de 16 000 demandes en tout genre par an, qu’il est souvent le premier organisme contacté pour de nombreux LGBTQ+ qui vivent une situation difficile. Elles et ils y trouvent ainsi non seulement une écoute attentive et professionnelle mais aussi les ressources et les références nécessaires. Le nom d’Interligne s’impose comme plus en phase avec les réalités LGBTQ+ et est plus emblématique de l’énorme engagement et travail des employés, des bénévoles dans le soutien et l’aide aux personnes LGBTQ afin de réduire les espaces d’isolement et de marginalité qui subsistent entre les lignes. 

www.interligne.co