Party Kode - 7 juillet 2017

Party Fétiche pour les gars qui les aiment ainsi

André-Constantin Passiour
Commentaires
Party Kode

Lors des partys BlacKKnighT de Ghislain Rousseau et son équipe, les Kinky Katz en étaient les décorateurs ! Maintenant que l’organisateur en titre prend sa retraite du milieu du nightlife, ce sont eux qui prennent la relève. Marc Labrèque et Stéphane Casselot, deux noms à retenir donc, nous reviennent avec un tout premier party dans la même lignée que les BlacKKnighT et qui s’appellera "Kode", un party fétiche pour les gars qui l’aiment ainsi ! C’est le Cabaret du Lion d’Or, sur Ontario Est, qui accueillera le party Kode, le vendredi 7 juillet prochain, à partir de 22h. Il va sans dire qu’un code vestimentaire sera de rigueur pour l’activité.

Le samedi de Pâques, plus de 1 800 hommes s’étaient donné rendez-vous dans tout l’espace du club Unity. C’était le 15 avril que l’on verrait pour la dernière fois un party organisé par BlacKKnighT Productions sous la houlette de Ghislain Rousseau, un party qui s’appelait le "Silver Bear". Quelques semaines plus tard, celui-ci annonçait sa retraite. Dans le même temps qu’il préparait sa sortie, Ghislain Rousseau ne laissant rien au hasard était en discussion avec les Kinky Katz, le duo de Stéphane Casselot et Marc Labrèque, qui insufflaient aux partys tout leur esprit thématique, leur côté théâtral et à la fois fétiche.

Pour le Silver Bear, on avait ramené derrière les consoles un DJ qui est de plus en plus reconnu sur la scène internationale, soit Paskal Daze ! Eh bien, pour le 7 juillet, Paskal Daze sera à nouveau aux platines pour faire danser de manière lascive et endiablée ces hommes de cuir et de fétichisme. Les rythmes de ce jeune et charmant DJ feront vibrer le Cabaret du Lion d’Or.

Mais justement, après des BlacKKnighT tenus au Apollon, au Unity et ailleurs, pourquoi le faire dans une salle comme le Cabaret du Lion d’Or ? « Il faut comprendre que c’est le premier party que nous organisons, nous voulions à la fois maintenir ce qui a été entrepris avec les BlacKKnighT et à la fois revenir à un environnement plus intimiste, plus modeste pour une première. On verra quelle sera la réponse et on partira de là », dit Marc Labrèque de manière très sage. « Ghislain [Rousseau] avait insufflé sa marque aux BlacKKnighT, nous étions les Kinky Katz à ce moment-là. Maintenant, nous avons un nouveau rôle. L’idée ici est de s’assurer que la tenue d’événements fétiches se poursuive, bien sûr, mais à notre propre "sauce", avec notre propre personnalité et nos concepts », de rajouter Stéphane Casselot qui, dans une autre vie, a œuvré au sein de l’organisation des activités de la défunte Divers/Cité.

Avec un code vestimentaire strict : cuir, rubber, jock, singlet. «Avec ce dresscode, on reprend la tradition des BlacKKnighT que les gars apprécient pour maintenir l’ambiance fétiche de ce party», ajoute Marc Labrèque.

Il se peut bien que les aficionados du genre entendent reparler de ce duo très bientôt. Eh bien, ils sont en pourparlers en ce moment pour possiblement organiser un autre événement similaire durant Fierté Canada. « Nous sommes déjà en préparation pour une suite durant ce gros événement Pride. D’emblée, on voulait se lancer en faisant un doublé ! », indique la paire de comparses créatifs. Autrement dit, ils sont tout aussi audacieux que Ghislain.

Côté vente des billets, celle-ci fonctionne bien. Déjà au moment où vous lisez ces lignes, pas mal de billets ont été vendus. « Il faut faire vite car le Cabaret du Lion d’Or a moins de capacité que le Unity », commente Marc Labrèque. Autrement dit, si vous ne vous dépêchez pas, vous risquez de manquer cette première et vous vous en mordrez les doigts. L’occasion est belle de célébrer l’été entouré de mâles adeptes de fétiche...

PARTY KODE, vendredi 7 juillet dès 22h au Cabaret du Lion d’Or, 1676, rue Ontario Est, Montréal (métro Papineau).

Billets : en prévente à 20$ (à la boutique Armada par The Men’s Room, 1201, rue Sainte-Catherine Est) et sur eventbrite.ca ou 25$ à la porte.