Projet Mobilise!

Chercher à comprendre des questions qui nous tiennent à cœur en se mobilisant

Gabriel Giroux
Commentaires

Le projet MOBILISE! revient en force et se déploiera au cours des prochains mois à travers Montréal ! Notre équipe-terrain enthousiaste et motivée se promènera un peu partout cet été afin de recueillir vos opinions et vos réactions sur les constats qui émanent de notre recherche. Après l’année très active de 2016, nous n’avons pas chômé cet hiver et avons compilé et analysé la masse d’informations recueillies via notre Enquête en ligne (1028 répondants) et par les discussions réalisées par plus de 20 «équipes citoyennes ». Ces activités visaient à connaître l’opiniond’hommes qui ont du sexe avec des hommes sur les différents moyens de protéger leur santé sexuelle, sur les moyens de prévention qu’ils utilisent vraiment, et sur les barrières rencontrées lors de l’utilisation des services de prévention et de santé.  MOBILISE! est un projet de recherche-action et de mobilisation auquel les membres de nos communautés ont participé en grand nombre. Le temps est maintenant venu de partager les résultats les plus frappants issus de cette recherche. Nous espérons surtout piquer votre curiosité et vous mobiliser autour des revendications qui en ressortent.

Comment seront partagés ces constats de recherche ? Par des présentations PowerPoint hyper endormantes projetées dans des salles sans fenêtres ? Oubliez ça, l’été est déjà trop court, il faut en profiter ! En vérité, l’équipe MOBILISE! prépare des activités à la fois informatives et ludiques dont la plupart se dérouleront à l’extérieur, dans le cadre des différentes festivités estivales.

Tabliers, bobettes, saucisses… – l’été de MOBILISE! sera chaud!

Vous allez surement vouloir découvrir nos panneaux géants, pictogrammes permettant de comprendre d’un simple coup d’œil l’information compilée et de réfléchir sur les enjeux de santé et le mieux-être de nos communautés. Retrouvez-nous également au kiosque de RÉZO sur la rue Sainte-Catherine où nous serons régulièrement présents pour communiquer et échanger sur différents sujets liés à MOBILISE!

Une animation extraordinaire par l’équipe terrain est également en préparation. Nous visons à faire le tour des bars, des cafés et des commerces du Village pour vous en jaser. De plus, nous travaillons sur une visite guidée thématique mensuelle de juillet à septembre, qui vous permettra de vous plonger dans l’histoire et dans les luttes sociales qui ont façonné le Village. Tous les détails seront affichés sur notre page Facebook (Projet Mobilise)… Ajoutez-nous! Il ne faut surtout pas manquer le BBQ MOBILISE! qui aura lieu le 14 août dans le cadre de Fierté Montréal Canada 2017. Ce BBQ sera le moment idéal pour s’informer des résultats sans se casser la tête! Prix de présence, bobettes (oui oui!), photo booth, bouffe fournie, mini-exposition thématique… Les places sont limitées… faites vite ! On s’inscrit à : projetmobilise.org/bbq

Des constats de recherche pour changer des choses, en commençant par le dépistage

MOBILISE! a rejoint une variété d’individus qui habitent ou qui fréquentent Montréal, incluant des hommes gais, bisexuels, queers, cis, trans, séronégatifs et séropositifs. Environ 10% des répondants au questionnaire en ligne nous ont affirmé ne pas connaître leur statut sérologique.

Notre article, dans la précédente édition de Fugues, présentait un aperçu des connaissances et des perceptions à propos des différents moyens de prévention chez les répondants séropositifs et de leurs expériences en lien avec l’accès aux services de santé. Chez les répondants séronégatifs, et ceux qui ne connaissent pas leur statut sérologique, nous notons entre autres qu’il existe un fort sentiment de gêne et de honte face au besoin de se faire dépister pour le VIH et d’autres ITSS. Ce sentiment contribue malheureusement à freiner le recours au dépistage. Chose encore plus inquiétante : chez ceux qui ne connaissent pas leur statut VIH, 22% nous ont affirmé qu’ils auraient voulu se faire dépister dans la dernière année, mais qu’ils n’ont pas eu accès aux services de dépistage. Ces faits sont encore plus troublants compte tenu de l’existence de plusieurs services qui offrent une approche accueillante, discrète et professionnelle.

Nous devons non seulement poursuivre le travail pour améliorer l’accueil et l’ouverture à une plus grande diversité de services de dépistage et de santé, mais aussi renforcer les efforts dans les communautés pour démystifier le dépistage afin d’en augmenter l’accès, notamment chez les hommes qui ne connaissent pas leur statut sérologique. Si les solutions ne sont pas toujours simples, les données de MOBILISE! nous aident toutefois à mettre en lumière les dynamiques liées au dépistage qui requièrent une attention particulière, soit qu’elles proviennent des failles de l’offre de services elle-même ou qu’elles dépendent de la difficulté pour certains hommes de s’exposer à une expérience qui comporte certains risques (honte, jugement, dévoilement etc.).

Venez jaser avec l’équipe de MOBILISE!

Soyons clairs, nos données ne sont pas que déprimantes! L’enquête MOBILISE! révèle également une forte résilience chez les membres de nos communautés ainsi que plusieurs des aspects positifs liés à la prévention et à l’accès aux services de santé. Dans un autre ordre d’idées, nous sommes très heureux de vous présenter brièvement les nouveaux membres de notre équipe terrain qui tré-pignent déjà d’impatience à l’idée de vous rencontrer dans le cadre de nos différentes activités estivales :

  • Ludovick a fait son certificat en psychologie à l’université Laval et a déménagé à Montréal pour compléter son baccalauréat en sexologie. Avec ce bagage théorique, il a choisi cet été de participer au projet MOBILISE! pour s’impliquer dans la communauté LGBTQ et aider à la prévention du VIH au sein de celle-ci.
  • Pierre-André quant à lui, est étudiant au baccalauréat en sexologie à l’UQÀM. Il s’intéresse à la construction sociale du sexe et du genre, dans une optique d’inclusion et de compréhension de la diversité sexuelle. Ce qui l’inspire? L’activisme, la détermination et la résilience des personnes de minorité sexuelle. Le projet MOBILISE! lui permet de combiner à la fois ses intérêts personnels et son champ d’études, les connaissances scientifiques et les enjeux sociaux et communautaires liés au VIH qui lui tiennent à cœur. L’une des forces du projet, selon lui, se situe dans la volonté de rassembler la communauté pour qu’elle témoigne de son pouvoir d’action.
  • Natif de Petite-Nation, Jérémie poursuit ses études en sexologie à l’UQAM, après avoir fait quelques sessions collégiales et avoir obtenu son diplôme de praticien en massothérapie. Ses intérêts gravitent aux alentours de la philosophie de la sexualité, les réalités queer et la politique. Le projet MOBILISE! suscite son intérêt par son ampleur; pour Jérémie, ce projet permettra de mieux cerner les enjeux en santé sexuelle des HARSAH, afin d’améliorer les services spécialisés offerts à la communauté.
  • Finalement, nouvel agent de projet MOBILISE! — et auteur de ce texte dans Fugues — Gabriel décrit son parcours académique comme étant purement «uqamien». Ayant obtenu un baccalauréat en communication, politique et société une maitrise en travail social de cette université, il gravite professionnellement depuis longtemps autour de la question du VIH et des enjeux sociaux y étant lié. Son mémoire de maitrise a porté sur l’expérience vécue de l’homophobie chez les hommes hétérosexuels. Ce faisant, il s’est rapidement intéressé aux questions des masculinités et à l’influence des normes sociales sur celles-ci. Pour lui, le projet MOBILISE! lie son parcours professionnel et intellectuel tous deux gravitant autour des réalités LGBTQ.

Si par hasard vous marchez sur Sainte-Catherine cet été, sous cette myriade de boules colorées et que vous croisez des gens portant le logo du projet MOBILISE!, ne vous détournez pas! Venez-nous jaser, nous poser vos questions, nous partager vos commentaires. Vous ne serez pas déçu et nous serons toujours heureux de vous voir! À bientôt et bon (et nous espérons pas trop court!) été.

Gabriel Giroux, intervenant du projet MOBILISE!, et collaborateurs

PROJET MOBILISE!