Du 24 juillet au 5 août à Québec

Une 7e édition rehaussée pour le Festival d’opéra de Québec

Éric Whittom
Commentaires
Louis Riel

Les amateurs d’opéra seront encore gâtés, cette année, au Festival d’opéra de Québec, qui se déroulera du 24 juillet au 5 août. Cette septième édition comprend un nombre record de dix activités.

Anthony Roth CostanzoParmi celles-ci, signalons le Gala d’opéra sous les étoiles qui ouvrira le Festival, le 24 juillet (remis le lendemain en cas de pluie), à 20h, dans la cour du Vieux-Séminaire de Québec, avec La Sinfonia de Lanaudière, sous la direction de Stéphane Laforest et mettant en vedette les sopranos Lyne Fortin et Magali Simard-Galdès, la mezzo-soprano Julie Boulianne, les ténors Antoine Bélanger, Antonio Figueroa et Éric Thériault, ainsi que les barytons Christopher Dunham et Jean-François Lapointe.
 
À la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec, l’opéra Louis Riel de Harry Somers sera présenté trois soirs, les 30 juillet, 1er et 3 août, à 20h (d’une durée aproximative de 2h50 avec deux entractes inclus). Composé pour le centenaire de la Confédération en 1967, cet opéra raconte l’histoire du leader métis Louis Riel et l’épopée de la conquête de l’Ouest canadien. Cette production réunira plus de 30 solistes, 40 choristes et 35 figurants sur scène. Le Chœur de l’Opéra de Québec et l’Orchestre symphonique de Québec participeront également, en ce 150e anniversaire du Canada, à cette grande fresque historique chantée en anglais, français, métchif (langue mixte franco-crie parlée notamment par les Métis du Canada) et cri et avec des surtitres français et anglais. Une heure avant le début de la représentation, l’anthropologue Serge Bouchard prononcera une conférence d’une trentaine de minutes sur Louis Riel et le peuple Métis, dans le foyer de la salle Louis Fréchette.
 
Le Festival d’opéra renoue cette année avec son studio pour jeunes chanteurs en s’associant avec les Jeunesses Musicales Canada pour présenter le célèbre chef-d’œuvre de Mozart, Don Giovanni, au Théâtre La Bordée, les 29, 31 juillet et 2 août à 20 h. Les victimes de Don Juan se rassemblent au fil de l’œuvre pour chercher à évincer ce séducteur toujours en quête de nouvelles proies. Le fantôme du Commandeur, assassiné au cours d’un duel où il cherchait à venger l’honneur de sa fille Donna Anna, sonne finalement le glas du libertin.
 
Autre suggestion, cette fois gourmande, à la très belle Chapelle du Musée de l’Amérique francophone, le 5 août à 14h, avec les Viennoiseries musicales de Tempêtes & Passions. Il s’agit «d'une incursion dans les plus belles pages d’opérette viennoise avec des airs de Strauss II, Lehár et Kálmán, interprétés par les meilleurs jeunes chanteurs lyriques de Québec». À l’entracte, les spectateurs auront droit à une dégustation de desserts autrichiens de chez Paillard au coût de 5$. 
 
Le Festival d’opéra de Québec clôturera sa 7e édition, le 5 août à 20h au Palais Montcalm, avec le contre-ténor Anthony Roth Costanzo du Me-tropolitan Opera de New York qui sera accompagné des Violons du Roy et de son nouveau directeur musical, Jonathan Cohen. Les artistes proposeront aux spectateurs « un voyage éclectique dans les univers contrastés de Händel et du compositeur Philip Glass dont on célèbre les 80 ans cette année ». 
 
festivaloperaquebec.com Les billets sont en vente à la billetterie de l’Opéra de Québec au 418-529-0688 ou au 1 877 643-8131, ainsi que sur billetech.com