Entrevue - pornstar

Renato : sensualité et chaleur à la brésilienne

Marc Antonios
Commentaires

Au dernier ZIP (No. 110), c’était le blondinet Kyle Ross, un exclusif et vedette montante de Helix Studios, qui prenait d’assaut la page couverture avec son aspect twink appréciés par plusieurs lecteurs. C’était un changement par rapport au No. 109, où l’on vous présentait un «Beau» du Sud en la personne de Wesley Woods, un texan  viril oeuvrant surtout pour Falcon Studios Group, pour NakedSword et pour MEN.com. Avec ce numéro-ci, on retourne vers un gars plus «mâle» du nom de Renato, un Carioca ! Renato, c’est la toute dernière coqueluche dénichée par les bonzes du site LucasKazan.

Des cheveux foncés, une barbe noire et des yeux bruns pétillants, un corps bronzé, un torse développé avec un certain duvet, des épaules solides et des cuisses puissantes, c’est ainsi que se présente le bel Apollon qu’est Renato. Avec plusieurs tatouages, y compris le fameux «œil d’Horus», le dieu protecteur de l’Ancienne Égypte, Renato possède une queue bien proportionnée et recourbée (au moins 6.5’’) qui se tend dans le temps de le dire… Ses lèvres charnues nous font chavirer lorsqu’il arbore son fameux sourire espiègle de gamin presque… 

Renato dégage ainsi une grande sensualité et présence exotiques et tropicales. Comme pour Diego Sans (voir No. 108) – également un natif du Brésil – , Renato offre un charme autant méditerranéen que brésilien, le meilleur de ces deux mondes quoi ! Pourvu qu’on affectionne le style, bien évidemment…

«Nous aimons et apprécions beaucoup Renato. Il cadre très bien dans l’idée que nous nous faisons, chez LucasKazan.com, de la masculinité, de la virilité [plus brute]. C’est pour ces raisons-là qu’il nous plaît et que nous aimerions tourner encore avec lui», de dire le producteur Lucas Kazan qui célèbre, déjà, 19 ans de carrière dans l’industrie porno gaie. À noter ici, que Lucas Kazan est en nomination dans au moins cinq catégories aux Grabby Erotic Video Awards (du 27 mai, à Chicago).

«Bien sûr, on adorerait tourner d’autres scènes avec lui, mais cela dépend jusqu’où il est prêt à aller devant la caméra… Parfois, ce n’est pas évident pour ces jeunes hommes. On verra bien ce que le futur nous réservera avec lui», souligne Lukas Kazan. Et on le comprend bien. Donc, et oui malheureusement, il n’y a, pour l’instant, qu’une scène de solo avec Renato.

Dans l’entrevue réalisée grâce à M. Kazan d’ailleurs, Renato nous apprend qu’il aime le sexe sous «toutes ses formes»! Très intéressant à savoir !  

 

Bonjour Renato…

Renato : Bonjour

Quel âge as-tu et tu es né au Brésil ?

J’ai 26  ans et, oui en effet, je viens de Rio de Janeiro.

Tu as un corps bien découpé, tu es musclé avec des gros bras et de belles cuisses, c’est donc que tu t’entraînes souvent ?

Oui absolument, je vais au gym m’entraîner au moins cinq à six fois par semaine. J’aime les sports aussi, je pratique le judo, le surf, le skateboard et autres encore…

Comme on l’a dit, tu as un corps bien développé, qu’est-ce que tu aimes le plus à propos de ton corps ?

Je dois avouer franchement que ce sont mes cuisses, oui, oui, mes cuisses… J’y ai mis beaucoup, beaucoup de travail et de sueur au gym pour y arriver… Je suis très content du résultat…

Un beau jeune homme comme toi doit sûrement être pris avec quelqu’un, non ?

Hélas non, je suis célibataire en ce moment. Croyez-moi, ce n’est pas un choix du tout. La situation est juste comme ça maintenant. 

Mais dis-moi, tu t’identifies comment? Tu es gai, hétéro, bi ou quoi ?

Ahhhhhhh, la fameuse question ! Disons que je m’identifie plus comme hétéro.

Comme hétéro, vraiment ? Pourtant tu as déjà baisé avec des gars, non ?

Oui, bien sûr que j’ai déjà baisé avec d’autres gars. Vous savez, pour moi, le sexe vient en plusieurs couleurs et styles, et je les apprécie tous énormément. 

Alors, raconte-nous un peu ta première baise avec un gars puisque tu aimes aussi les hommes ?

Eh bien, j’avais 13 ans à cette époque-là, c’était avec un de mes amis. Ce fut rapide, je veux dire que j’ai été très «vite», j’étais tellement excité que je suis venu trop tôt ! Voilà ! (sourire)

Quels sont tes fantasmes, un gars ouvert comme toi a sûrement envie d’explorer des choses, non?

Oui, deux gars et deux filles en même temps. Je n’ai jamais fait un «quatuor», j’aimerais bien essayer…

Dans le fond si tu ne veux pas dire que tu es «bi» en réalité, mais et est-ce que tu te considères comme top ou bottom ?

Comme je l’ai déjà dit, j’aime le sexe sous toutes ses formes…

C’est assez clair ! Merci bien Renato pour cette entrevue.

Merci bien à vous.

 

L’équipe de ZIP aimerait remercier le producteur Lucas Kazan pour toute sa collaboration à la réalisation de cette entrevue. Photos et commentaires en provenance de www.LucasKazan.com