Football

La Fédération mexicaine demande à ses admirateurs de s'abstenir de cris homophobes

L'agence AFP
Commentaires

La Fédération mexicaine de football (FMF) a demandé mercredi à ses partisans d'arrêter de lancer une exclamation à caractère homophobe dans les matches de l'équipe nationale, engagée dans la Coupe des Confédérations en Russie, lorsque le gardien adverse dégage le ballon.

« Comme vous le savez, la FIFA prend très au sérieux le chant que nous faisons quand le gardien (adverse) dégage, et les sanctions possibles sont lourdes. Continuer avec ce comportement ne contribue en rien aux efforts produits sur le terrain si à cause de cela nous perdons le match, si on arrête le match ou si on vous expulse du stade; nous y perdons, vous y perdez, nous y perdons tous », écrit la Fédération sur les réseaux sociaux.

« Parce que nous savons que vous êtes des inconditionnels, nous vous faisons confiance, nous savons qu'ensemble nous pouvons changer l'histoire », ajoute-t-elle.

Certains partisans du Mexique ont pris l'habitude depuis des années de crier « puto! » (« pédé! ») lorsque le gardien adverse dégage la balle. Ce fut encore le cas dimanche lors du match contre le Portugal à Kazan (2-2). Le Mexique devait affronter la Nouvelle-Zélande ce mercredi à Sotchi.

Le Mexique a été plusieurs fois épinglé par la FIFA pour ces manifestations sonores jugées à caractère homophobe, et sanctionné d'amendes. Le 14 juin, à trois jours du coup d'envoi de cette Coupe des Confédérations 2017, la FIFA avait annoncé qu'elle renforçait sa lutte antidiscriminations à l'occasion de ce tournoi.

« Pour la première fois lors d'une compétition officielle, la FIFA utilisera une procédure en trois étapes en cas d'incidents discriminatoires et déploiera aussi des observateurs antidiscrimination lors de tous les matches » du tournoi, avait-elle indiqué dans un communiqué.

« Si des incidents discriminatoires surviennent lors d'un match, les preuves collectées par les observateurs sont transmises à la Commission de discipline de la FIFA qui prendra les mesures qui s'imposent après analyse des éléments à sa disposition.

Les observateurs aident également le personnel opérationnel à résoudre les incidents avant et pendant les matches dans la mesure où ils sont en contact direct avec le personnel de sécurité », avait-elle précisé.