Histoire / mariage

Il y a 15 ans : une première au Québec pour le mariage gai

L'équipe de rédaction
Commentaires
Mariage Gai

Le 18 juillet 2002, une première union civile homosexuelle est célébrée au palais de justice de Montréal. Le couple formé de Theo Wouters et Roger Thibault marque l'histoire. C'est une première non seulement au Québec, mais aussi au Canada et en Amérique du Nord.

Le 18 juillet 2002, une première union civile homosexuelle est célébrée au palais de justice de Montréal. Le couple formé de Theo Wouters et Roger Thibault marque l'histoire. C'est une première non seulement au Québec, mais aussi au Canada et en Amérique du Nord.

L’adoption de la loi 84 sur l’union civile par l’Assemblée nationale en juin a ouvert la voie à cette alliance entre conjoints de même sexe. Le couple, qui réclamait cette loi depuis longtemps, a souhaité que les noces soient publiques et a invité les médias.

C’est dans une ambiance festive et sous l’œil des caméras que Theo Wouters et Roger Thibault officialisaient alors leur union. Les deux hommes, qui étaient alors en couple depuis une trentaine d’années, avaient fait les manchettes l’année précédente parce qu’ils étaient harcelés par des voisins.

Signe que le combat n’était pas terminé cette année-là : les Ontariens Michael Leshner et Michael Stark, qui voulaient se marier lors de cette même journée, ont reçu une fin de non-recevoir de la part de la Ville de Toronto.

La loi sur l’union civile est unique au Québec et d’avant-garde pour les droits des homosexuels. Elle permet à des couples gais d’obtenir à peu près les mêmes droits que les couples mariés : partage du patrimoine, héritage, et régimes de retraite et de rentes.

Pour ce qui est de la reconnaissance du droit au mariage, de compétence fédérale, la bataille a dû se poursuivre quelques mois. C’est finalement le 28 juin 2005 que le Canada deviendra le troisième pays à légaliser le mariage entre personnes de même sexe.